• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Bassin grenoblois : le pic de pollution se maintient

© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Alors que les conditions atmosphériques s'arrangent progressivement dans les Alpes, le pic de pollution se maintient dans le bassin grenoblois. De fait les mesures de circulation différenciée sont maintenues ainsi que la gratuité des transports en commun.

 

Par Daniel Despin

C'est connu, la pollution dans le bassin grenoblois est tenace. Aujourd'hui encore, le pic de pollution est toujours en pleine forme et le niveau d'alerte 2 est confirmé pour demain mardi 2 juillet 2019.

Seuls les véhicules classés Crit’Air Vert, 1, 2 et 3 sont autorisés à circuler sur le périmètre de la Métropole Grenobloise. La Metro qui cofirme par communiqué que son réseau de transport en commun sera encore gratuit demain.

Dispoisitif d'alerte de niveau 2

Dans le cadre du dispositif d’alerte N2, la vitesse maximale autorisée est temporairement abaissée à 70 km/h sur l’ensemble des voiries situées sur les territoires de Grenoble-Alpes Métropole, de la Communauté de Communes du Grésivaudan et de certaines communes2 de la communauté d’Agglomération du Pays Voironnais. 

Même punition sur l’A41-Sud entre le péage de Crolles et la commune de Meylan (rond-point de la Carronnerie) et sur l’A48, l’A480 et l’A51 entre les péages de Voreppe et de Vif (péage du Crozet).

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sortie de prison Tuna Altinel

Les + Lus