Biathlon : Emilien Jacquelin et Julia Simon gardent le rythme à un mois des JO de Pékin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antoine Belhassen avec AFP
Julia Simon et Emilien Jacquelin ont confirmé leur état de forme, ce vendredi 7 janvier, lors des sprints d'Oberhof (Allemagne).
Julia Simon et Emilien Jacquelin ont confirmé leur état de forme, ce vendredi 7 janvier, lors des sprints d'Oberhof (Allemagne). © Tobias Schwarz/AFP

L'Isérois Emilien Jacquelin et la Savoyarde Julia Simon ont, tous les deux, performé, ce vendredi 7 janvier, sur leur sprint respectif avec deux deuxièmes places. Un bon état de forme qui intervient à moins d'un mois des JO de Pékin.

Tous deux deuxièmes de leurs sprints respectifs vendredi à Oberhof (Allemagne), Emilien Jacquelin et Julia Simon ont confirmé, ce vendredi 7 janvier, leur état de forme en ce début 2022.

Dans les conditions météo parfois difficiles de la station allemande, les deux Bleus ont offert une belle impression à un peu moins d'un mois des Jeux olympiques de Pékin (4-20 février).

Bescond en grande forme

La Savoyarde s'est arrachée pour décrocher la deuxième place et un troisième podium consécutif. A l'aise sur les skis et sur le tir, elle est arrivée derrière la Norvégienne Marta Olsbu Roeiseland, intouchable leader du général.

Elle avait retrouvé la forme au Grand-Bornand fin décembre en récoltant deux deuxièmes places, sur la mass start et la poursuite. La pause n'a visiblement pas cassé le rythme de la biathlète des Saisies.

A Oberhof, où elle s'était imposée sur la mass start l'an dernier, Julia Simon a partagé sa médaille d'argent avec la Biélorusse Hanna Sola, arrivée ex-aequo.

Son regain de forme intervient au bon moment après un début de saison particulièrement difficile. La Française rencontrait notamment de grosses difficultés au tir. Le tir, elle l'a rectifié et elle confirme pour ce premier sprint de l'année 2022 avec un 9/10.

Jacquelin exempté des relais

Julia Simon devrait prendre le départ du relais mixte, ce samedi 8 janvier, en compagnie d'Antonin Guigonnat, Simon Desthieux et Anaïs Bescond. A l'instar de Quentin Fillon Maillet, Emilien Jacquelin sera préservé lors de cette journée consacrée aux relais.

Le staff de l'équipe de France souhaite en effet préserver ses deux hommes forts du moment, qui occupent les deux premières places du classement général masculin. Ce vendredi, Emilien Jacquelin a creusé légèrement l'écart devant son compatriote, malgré sa deuxième place derrière le surprenant Russe Alexandr Loginov.

Peu perturbé par le poids de son statut de leader et par les conditions météo dantesques, où le retour de la neige mais surtout le vent fort en ont gêné plus d'un, le Grenoblois (8/10 au tir) a été coiffé au poteau par le Russe, un peu plus précis que lui (9/10) et qui le devance au final d'un peu plus de 6 secondes.

La "belle opération"

"C'est une très belle opération, je ne m'attendais pas à ce que le 8/10 paye autant. Je pensais que d'autres leaders allaient m'accompagner. Sans de petites erreurs il y aurait pu y avoir un 10/10 mais je suis quand même très satisfait", a analysé Jacquelin sur la chaîne L'Equipe.

S'il a laissé échapper une deuxième victoire, il a tout de même réussi sa reprise et s'offre même le luxe de compter désormais 24 points d'avance sur son dauphin, Quentin Fillon Maillet, avant la poursuite dimanche (12h30).

Ce dernier est le deuxième Français dans le Top 10 vendredi (9e). Côté dames, Anaïs Chevalier-Bouchet s'est elle offerte une belle 6e place.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.