Burkini à Grenoble : des manifestations en marge du conseil municipal

Publié le
Écrit par Joane Mériot

En marge du conseil municipal de Grenoble au cours duquel doit être débattue la modification du règlement des piscines et notamment l’autorisation du port du burkini, de nombreuses manifestations sont prévues. On fait le point.

Depuis l’annonce du maire de Grenoble, Eric Piolle d’autoriser le port du burkini dans les piscines municipales de la ville, le sujet déchaîne les passions. Les politiques prennent parti, se divisent et avec eux les citoyens. Ce lundi 16 mai, la modification du règlement des piscines doit être examinée en conseil municipal. En marge de ce conseil, des manifestations sont prévues par les différents groupes d’opposition.


Le groupe d’opposition de droite mené notamment par Alain Carignon, actuel conseiller municipal et ancien maire de Grenoble, manifeste à 14h30 (juste avant le conseil municipal), aux côtés des Jeunes LR 38, devant le siège de la métropole rue Malakoff, pour dire non au burkini. Ils exigent entre autres d’être consultés par référendum sur la remise en cause des valeurs de la République.


Une manifestation silencieuse est lancée du côté des habitants de la métropole, majoritairement engagés à gauche, mais pas encartés.
Ils appellent ce lundi leurs soutiens « à venir nombreux et nombreuses, à partir de 14h30 pour le conseil municipal qui commence à 15 h, devant l’entrée de la Métro (Le Forum, 3 rue Malakoff), où le conseil se déroulera ». Ils appellent à être présents de manière calme, digne et silencieuse.

Ce groupe d’habitants avaient déjà organisé une soirée débat sur ce thème en présence de la philosophe et islamologue Razika Adnani.

L'Alliance citoyenne, l'association grenobloise pro burkini à l'origine du débat, se donne rendez-vous à 17h à la salle Rouge, une salle de spectacle à Grenoble, pour suivre le conseil municipal. 

La modification du règlement des piscines municipales doit être votée ce lundi au conseil municipal de Grenoble à partir de 17h30. Si elle est votée, la modification de règlement entrera en vigueur "dès le 1er juin", juste à temps pour l'ouverture estivale des piscines municipales.