Les bus de nuit de Grenoble proposent désormais des arrêts à la demande

Les bus Chrono circulent jusqu'à 1 h 30 du matin / © TAG
Les bus Chrono circulent jusqu'à 1 h 30 du matin / © TAG

Depuis le 2 juillet 2018, les bus de nuit de l'agglomération grenobloise peuvent déposer les passagers à l'endroit de leur choix sur le parcours. Cette mesure, qui sera expérimentée durant 6 mois, vise à réduire les risques d'agression sur le trajet entre l'arrêt et le domicile.

Par Eddie Rabeyrin

La nuit tombée, à partir de 22 heures, il est désormais possible de demander au chauffeur de bus d'être déposé à l'endroit de son choix entre deux arrêts. Les bus des lignes Chrono à Grenoble proposent depuis ce mois-ci ce service aux passagers, dans le cadre d'une expérimentation de 6 mois. 

 

Pour en bénéficier, il suffit d'adresser sa demande de descente au conducteur. A lui de juger alors si les conditions de sécurité sont suffisantes pour effectuer la dépose: les rond-points, carrefours, passages piétons et pistes cyclables sont exclus. 

Avec cette opération, la compagnie de transport TAG cherche à réduire le sentiment d'insécurité des usagers qui empruntent les lignes Chrono (C1, C2, C3 C4 C5 C6 et, à partir de septembre, C7) entre 22 heures et 1 h 30. La mesure vient dans la continuité de la campagne de sensibilisation contre le harcèlement menée par la société fin avril. 
 


Pendant toute la durée de l'expérimentation, les usagers peuvent donner un retour sur ce qu'ils ont pensé du dispositif en remplissant un formulaire en ligne.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Laurent Wauquiez : polémique après l'envoie de SMS aux lycéens de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Les + Lus