Campus de Grenoble : l'assemblée générale vote pour la prolongation et l'extension du blocus

L'assemblée générale qui s'est réunie ce lundi à la mi-journée sur le campus de Grenoble a décidé à majorité de poursuivre le blocus de certains bâtiments et d'en bloquer de nouveaux.

© J-C Pain
Le bâtiment Stendhal, bloqué par des étudiants depuis ce lundi matin ne rouvrira par ces portes avant au moins ce jeudi. L’assemblée générale qui se réunissait à 12h30 a décidé de prolonger le blocus de plusieurs bâtiments du campus de Grenoble et de l’étendre à de nouveaux bâtiments. Plusieurs centaines d'étudiants ainsi que des professeurs étaient présents.

L’assemblée a voté pour la poursuite du blocage du bâtiment Stendhal et de l’UFR Arts et Sciences humaines (ARSH) au moins jusqu’à ce jeudi. L’AG a également voté en faveur d’un blocus du bâtiment Simone Veil (à ne pas confondre avec l’amphi Louis Weil) et de l'ADE, bâtiment où les cours étaient dispatchés pour limiter les effets du blocus.

Le bâtiment Simone Veil a notamment été évacué vers 15h30, suite au déclenchement d'une alarme incendie. Les étudiants bloqueurs ont commencé à l'occuper avant d'être délogés par les CRS peu après 18h.

Une nouvelle AG se réunira ce jeudi pour décider de la prolongation ou non du mouvement.

Les étudiants se sont aussi prononcés pour empêcher le personnel administratif chargé des fiches de paie de rentrer dans le bâtiment Stendhal. Le directeur général des services était notamment intervenu devant les étudiants bloqueurs pour expliquer que les payes du personnel étaient bloquées.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société mouvement social social