• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ce samedi 17 novembre, la MC2 Grenoble fête ses 50 ans !

La MC2, ex-"Cargo", ex-Maison de la Culture, créée par André Malraux en personne, fêtera ce 17 novembre ses 50 ans. Témoignages en direct, archives, performances artistiques rythmeront cette journée, en présence de Catherine Tasca, ancienne directrice, et ancienne Ministre de la Culture.
 

Par Jean-Christophe Pain


Cette journée exceptionnelle du 17 novembre évoquera plus de cinquante années d’histoire(s) de la Maison de la Culture de Grenoble.

Des prémices d’une réflexion sur sa création, au sortir de la guerre, en passant par ses différentes évolutions artistiques et architecturales, jusqu’à l’ébauche d’une formulation de la Maison de la culture de demain

Le programme détaillé de la journée des 50 ans :


11h – 13h : « Pages d’archive » 1945 – 1968

trois historiens-chercheurs – Michel Bataillon (animateur), Alice Folco, Marco Consolini débattront de cette période autour de photos (projetées sur écran géant), choisies par eux-mêmes, symboliques de cette période d’après-guerre et constitutives de la naissance de la Maison de la Culture.
 
Extrait du discours d'André Malraux en février 1968 à Grenoble


14h30 – 16h30 : « Souvenirs partagés » 1968 – 2018

Il s’agit ici de feuilleter 50 ans d’histoires de la Maison de la Culture en passant en revue les choix et les axes de développement artistiques engagés par les dix directeurs qui se sont succédé, depuis 1968.

Avec la participation de :

– Catherine Tasca – ancienne ministre de la Culture et de la Communication. Ancienne directrice de la Maison de la Culture de Grenoble.
– Guy Saez – Directeur de recherche au CNRS. Enseignant à l’Institut d’études politiques de Grenoble. Ancien président du conseil d’administration de la Maison de la Culture de Grenoble.
– Alain Némoz – physicien, professeur émérite et membre de la commission de déontologie de la fonction publique.
– Jean-Pierre Saez : directeur de l’Observatoire des politiques culturelles
– Bernard Gilman – ancien directeur de la Maison de la Culture de Grenoble
– Georges Lavaudant – auteur dramatique, acteur et metteur en scène. Ancien directeur de la Maison de la Culture de Grenoble.
– Jaques Blanc – ancien co-directeur de la Maison de la Culture de Grenoble
– Jean-Claude Gallotta – danseur, chorégraphe. Ancien directeur de la Maison de la Culture de Grenoble.
– Éliane Baracetti – ancienne secrétaire générale de la Maison de la Culture de Grenoble.
– Solange Dondi – ancienne secrétaire générale de la Maison de la Culture de Grenoble.
– Yolande Padilla – Coopération internationale, Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, ancienne directrice de la Maison de la Culture de Grenoble
– Michel Orier – directeur de la musique et de la création culturelle à Radio-France. Ancien directeur de la MC2.
– Johnny Lebigot, plasticien
– Jean-Paul Angot – directeur de la MC2


17h – 18h30 : « Le temps des rêves et des vœux » Et demain ?

Comment formuler ce qui demain doit être et sera le bon usage d’un outil de travail cinquantenaire, au service du public et des artistes. Une Maison de la Culture, comme lieu de laboratoire et de recherche. Son rapport à la jeunesse, à la diversité. Lieu également possible de réflexion, d’essai et d’échec, parfois …

Pour débattre de ces thèmes :

– Gisèle Vienne – plasticienne, chorégraphe, metteuse en scène.
– Aurélien Barrau – astrophysicien.
– Virginie Monvoisin – enseignant-chercheur à Grenoble école de Management.
– Lou Barbé – chargée de production et de développement audiovisuel
– Elise Chatauret Auteure et metteuse en scène de théâtre.
– Florent Barret-Boisbertrand – metteur en scène et comédien.

 
La MC2 fête ses 50 ans !
Reportage : C. Aubert-Egret, G. Lespinasse, A. Danérol, P. Maillard, H. Cadet-Petit
 

Prolongez avec un spectacle !


Vous avez le choix entre "La Rose et la hache" (Shakespeare, Carmelo Bene, Goerges Lavaudant), et "Le monde d'hier" (Zweig, Jérôme Kirchner et Patrick Pineau).







 

Sur le même sujet

Extrait du discours d'André Malraux en février 1968 à Grenoble

Les + Lus