CGT/gilets jaunes. Environ 2.000 manifestants à Grenoble pour la journée nationale d'action

Publié le Mis à jour le
Écrit par AH
Les manifestants s'étaient donné rendez-vous à 14 heures devant le siège du Medef à Grenoble
Les manifestants s'étaient donné rendez-vous à 14 heures devant le siège du Medef à Grenoble © Xavier Schmitt / France 3 Alpes

Environ 2000 personnes ont manifesté, ce mardi 5 février 2019, à Grenoble, pour réclamer notamment des hausses de salaires et plus de justice fiscale. La manifestation s'inscrivait dans une journée d'action nationale à l'appel de la CGT.

Les manifestants s'étaient donné rendez-vous à 14 heures devant le siège du Medef . 

Environ 2000 personnes ont répondu à l'appel de la CGT à Grenoble pour cette journée d'action nationale.

Dans le cortège, beaucoup de syndicalistes, CGT, Solidaires, Sud et FO mais aussi des gilets jaunes disséminés un peu partout.

Au nom de la convergence des luttes, les gilets jaunes et gilets rouges ont défilé côte à côte pour la première fois contre la politique du président Macron.

Ils réclament plus de justice sociale et fiscale, davantage de services publics. Certains entendaient défendre "la liberté de manifester".

Le cortège a défilé sur les grands boulevards du centre-ville pour arriver devant la Préfecture.
 
durée de la vidéo: 01 min 35
Manifestation CGT/gilets jaunes à Grenoble

En fin de manifestation, un groupe d’une cinquantaine de jeunes cagoulés se sont désolidarisés du cortège au niveau de la rue Général Marchand pour ensuite emprunter le Cours Berriat où des dégradations de vitrines ont été commises par jets de projectiles (Banque Palatine, Matmut et Terre Celtique).

Le groupe a été mis en fuite par les forces de l’ordre. Il n'y a pas eu d'interpellation.



 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.