• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les Chasseurs alpins en pélerinage à Valchevrière, haut-lieu de la Résistance dans le Vercors

Les jeunes militaires du 13ème Bataillon de Chasseurs alpins devant la chapelle du hameau de Valchevrière, dans le Vercors. / © Jean-Christophe Pain / France 3 Alpes
Les jeunes militaires du 13ème Bataillon de Chasseurs alpins devant la chapelle du hameau de Valchevrière, dans le Vercors. / © Jean-Christophe Pain / France 3 Alpes

C'est une cérémonie rituelle qui s'est, cette fois, déroulée dans un lieu chargé d'Histoire. Les jeunes Chasseurs alpins de Chambéry ont reçu leur "fourragère" à Valchevrière, haut-lieu de la Résistance sur le plateau du Vercors. Un moment fort, 75 ans après l'enfer vécu par leurs valeureux aïeux. 

Par France 3 Alpes avec J.-C. Pain

Le maquis... Pas de l'aiguille, Grotte de la Luire, Vassieux, La Chapelle... Pendant une semaine, de jeunes recrues du 13ème Bataillon de Chasseurs alpins ont marché dans les pas des anciens. Des soldats de montagne, comme eux, mais qui avaient refusé l'Armistice, l'Occupation et qui avaient fait du Vercors le bastion de la Liberté. Un Vercors résistant dont Valchevrière est un terrible souvenir. En juillet 1944, c'est ici qu'eut lieu la redoutable offensive allemande contre le Maquis. A Valchevrière, ce fut l'enfer. Un enfer que leur a raconté l'historien Julien Guillon, du Mémorial de la Résistance de Vassieux
Les jeunes recrues du 13ème Bataillon de Chasseurs alpins avec l'historien Julien Guillon. / © Jean-Christophe Pain
Les jeunes recrues du 13ème Bataillon de Chasseurs alpins avec l'historien Julien Guillon. / © Jean-Christophe Pain
Valchevrière, c'était le verrou à défendre à tout prix. Cette mission fut celle des Hommes du Lieutenant Chabal. Face à un ennemi très supérieur en nombre et beaucoup mieux équipé, ils seront débordés.A Valchevrière, le Lieutenant Chabal du 6ème BCA s'est sacrifié, non loin du belvédère. 75 ans plus tard, les jeunes chasseurs lui ont rendu hommage. En silence. 

Après six mois de classe, au terme de cette marche initiatique, ces jeunes Chasseurs se sont vus remettre la fameuse fourragère, emblème du Bataillon. Ils sont devenus de vrais chasseurs alpins, avec dans la tête, désormais, le souvenir des Anciens. 

En vidéo, le reportage de Jean-Christophe Pain, Gilles Ragris, Christelle Durand et Gilles Neyret : 
Chasseurs alpins à Valchevrière

Pour plus d'informations, vous pouvez visiter le site de l'ANPCVMV : https://www.vercors-resistance.fr/


 

Sur le même sujet

Le patrimoine ferroviaire roule encore

Les + Lus