Confinement : des paniers repas gratuits pour les étudiants précaires à Grenoble

Des distributions alimentaires ont été mises en place sur le campus de Grenoble pour venir en aide aux étudiants précaires pendant le confinement. Un appel aux dons est en cours pour acheter davantage de denrées alimentaires.
Un bénévole portant une cagette de légumes pour les personnes en situation de précarité. (Illustration)
Un bénévole portant une cagette de légumes pour les personnes en situation de précarité. (Illustration) © Ina FASSBENDER / AFP
Déjà plus de 1000 paniers repas distribués. Depuis le début du confinement, la solidarité s'est mise en place en faveur des étudiants précaires à Grenoble. Des distributions alimentaires sont organisées pour donner un moyen de subsistance aux jeunes qui pâtissent de la fermeture des restaurants universitaires.

"Les étudiants se voient privés de leur job, de leur stage rémunéré, et leur budget se retrouve ainsi rapidement déséquilibré" à cause de la crise du nouveau coronavirus, estime l'InterAsso Grenoble-Alpes dans un communiqué. C'est ainsi que plusieurs initiatives ont vu le jour sur le campus : distributions alimentaires dans trois résidences universitaires, paniers de fruits et légumes, aide à l'achat de produits d'hygiène...
 
La Banque alimentaire, le Crous et l'InterAsso œuvrent main dans la main pour mettre ces dispositifs en place. Un coup de pouce pour les étudiants dont les "conditions de vie en confinement (sont) souvent compliquées : logements exigus et non équipés, isolement social, obligations familiales".

 

Appel aux dons


Sur les 7 000 étudiants qui logent à l'année dans les résidences universitaires de Grenoble, 2 000 y sont restés pour le confinement. "Ce sont beaucoup d'étudiants étrangers qui vivent grâce à des petits jobs et les ont perdus à cause de la crise sanitaire", explique Camille Davai, vice-présidente en charge de l'épicerie sociale et solidaire Agoraé qui a dû fermer à cause du confinement. C'est pourquoi des aides d'urgence ont été mises en place.

Comment en bénéficier ? Régulièrement, l'Agoraé répertorie sur sa page Facebook les initiatives mises en place. Mais aujourd'hui, ce dispositif a besoin de fonds supplémentaires pour "venir en aide à un plus grand nombre d'étudiants" alors qu'il devient "encore plus difficile pour (eux) de subvenir à leurs besoins". Une cagnotte en ligne a été lancée pour financer davantage de produits alimentaires. Plus d'un millier d'euros ont été récoltés ce dimanche 3 mai.

 
Bourses, aides alimentaires... Comment connaître ses droits ?
Au-delà des aides alimentaires, l'InterAsso Grenoble Alpes informe les étudiants sur leurs droits lors de la crise sanitaire. "Certains étudiants sont stressés, ils n'ont pas tous un lien privilégié avec leur scolarité (...) Dans certaines filières, ils sont presque complètement livrés à eux-mêmes", explique Alexis Fayolle, président de la fédération étudiante.
Distribution de bons d'achat, bourses d'urgence, aides sociales, distributions de clés 4G, organisation des partiels... Une adresse mail dédiée a été mise en place pour les étudiants dans le besoin ou souhaitant être informés sur leurs droits : mesdroits@interasso.fr 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société solidarité