Coronavirus : plus aucun ticket de bus ou de tram ne sera vendu dans les transports en commun à Grenoble

A partir de lundi 16 mars, les voyageurs de l'agglomération grenobloise sont invités à acheter leur ticket par sms. / © Marc GREINER / MAXPPP
A partir de lundi 16 mars, les voyageurs de l'agglomération grenobloise sont invités à acheter leur ticket par sms. / © Marc GREINER / MAXPPP

A partir de lundi 16 mars, le réseau de transports de l'agglomération grenobloise adoptera plusieurs mesures afin de lutter contre l'épidémie de coronavirus. On fait le point sur les changements. 

Par SMl

Alors que le coronavirus continue de se propager en France, le réseau de transports en commun de l'agglomération grenobloise mettra en application un certain nombre de mesures afin de limiter l'épidémie. 
 

A partir de lundi 16 mars, dans le cadre des "gestes barrières" la vente de ticket à bord des bus sera suspendue. Il vous faudra acheter votre titre de transport par sms, en envoyant "1h" au 93 123. 


Une baisse de la fréquentation attendue

En raison de la fermeture des classes, de la mise en place du télétravail et de chômage technique, la fréquentation des lignes devrait diminuer. La Tag ne s'attend donc pas à dépasser la barre des 100 personnes dans les bus ou les trams, jauge à partir de laquelle les rassemblements sont désormais interdits. 
 

Toutes les agences Semitag seront fermées, à l'exception de celle de Grand Place et d'Alsace Lorraine, ouvertes de 9h à 17h. 

Les lignes du réseau de transport seront également adaptées en raison de l'absence d'une partie du personnel. Plus de détails à ce sujet seront communiqués ultérieurement.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus