Coupe de France : Grenoble éliminé par Monaco, au bout du suspense

Monaco a éliminé le GF38 sur la pelouse de Grenoble pour les 16e de finale de la Coupe de France, mercredi. Les hommes de Philippe Hinschberger n'ont pas trouvé la faille face à la supériorité des Monégasques.

Le défenseur du GF38 Bart Straalman lors du match contre Monaco en Coupe de France mercredi 10 février 2021.
Le défenseur du GF38 Bart Straalman lors du match contre Monaco en Coupe de France mercredi 10 février 2021. © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Les Grenoblois n'ont pas démérité, mais cela n'a pas suffi face à des Monégasques dominateurs. Le 4e de Ligue 1 s'est qualifié sans trembler mercredi 10 février pour les 16e de finale de la Coupe de France sur la pelouse de Grenoble (1-0). Invaincu en championnat depuis le 16 décembre et une lourde défaite contre Lens à Louis II (0-3), l'ASM a poursuivi au Stade des Alpes son impressionnante série grâce à Stevan Jovetic, qui a inscrit le seul but de la rencontre (36e).

Les joueurs du GF38, 3e de Ligue 2 après deux succès consécutifs en championnat, n'ont jamais su trouver la faille face la supériorité technique, physique et tactique de leurs adversaires. Le premier tir du match est venu récompenser des premières minutes à sens unique en faveur des hommes de Niko Kovac.

Il a été à mettre au crédit de Cesc Fabregas, mais la frappe de l'ancien champion du monde espagnol, trop écrasée, est passée à droite des buts d'Esteban Salles (12e). Monaco s'est créé sa première véritable occasion neuf minutes plus tard par le virevoltant Enzo Millot, qui a repris du plat du pied un centre au second poteau de Jovetic, obligeant Salles à une parade décisive (21e).

 

Au bout du suspense

Grenoble a fait le dos rond et s'est montré dangereux sur de rares coups de pieds arrêtés. Sur un coup franc, Yorick Ravet a enroulé parfaitement sa frappe vers la lucarne droite de Radoslaw Majecki, mais le gardien de l'ASM a capté le ballon sans mal (27e).

L'ASM a ouvert le score à dix minutes de la pause par Jovetic, qui sur un contre rapidement mené par Sofiane Diop plein centre, a trompé le portier grenoblois depuis l'extérieur de la surface (36e). De retour des vestiaires, Achille Anani, lancé dans la profondeur par Mamadou Diallo, a manqué une occasion franche d'égaliser d'un pointu, mais le ballon a filé à droite du but de Majecki (60e).

Très en jambes, Jovetic a décoché une frappe tendue sous la barre de Salles, contraignant le gardien du GF38 à la boxer au-dessus de la transversale (66e). À la faveur de plusieurs changements, Grenoble a pris le jeu à son compte dans les dernières minutes et a poussé, mais Monaco est resté dangereux, à l'image d'un face-à-face manqué par Krépin Diatta face à Salles (78e).

À deux minutes du coup de sifflet final, Jérôme Mombris a raté une dernière occasion de ramener son équipe au score (88e). C'est finalement Monaco qui s'est imposé au bout du suspense.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de france football sport gf 38 as monaco