Covid-19 : le site d'Alpexpo de Grenoble choisi pour devenir vaccinodrome, devrait être prêt début avril

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes
Le site d'Alpexpo a été retenu ce jeudi 25 mars, pour son espace et sa localisation au coeur de l'agglo de Grenoble
Le site d'Alpexpo a été retenu ce jeudi 25 mars, pour son espace et sa localisation au coeur de l'agglo de Grenoble © Milky. Wikipédia

L’Etat a annoncé il y a deux jours l’ouverture de 38 vaccinodromes sur le territoire français. A Grenoble, le choix s'est porté sur le site d'Alpexpo dans l'agglomération de Grenoble. Il devrait être prêt début avril, et permettre de réaliser "jusqu'à 3000 vaccinations par jour"

Alpexpo va donc devenir un grand centre de vaccination. Il ouvrira début avril indique ce jeudi 25 mars au soir la Ville de Grenoble, sans toutefois donner de date précise et définitive et sans communiquer les modalités pratiques sur son organisation.

On ignore encore quand, comment et par qui les vaccinations seront réalisées. Les pompiers ou l'armée pourraient être sollicités, comme l'a suggéré Olivier Véran.

"Depuis plusieurs semaines, la Ville se tient prête, en lien avec la Préfecture, l’ARS et le CHU, pour l’ouverture d’un grand centre de vaccination pouvant effectuer jusqu’à 3 000 vaccins par jour" déclare dans un communiqué Eric Piolle, le maire de Grenoble qui estime que "l’ouverture d’un vaccinodrome à Grenoble est une excellente nouvelle pour le territoire. En l’état actuel des connaissances, les vaccins disponibles réduisent la gravité des symptômes ; ils représentent ainsi un allié indispensable pour la santé des habitant-es face au virus.»

C'est l'’Etat qui était chargé d'opérer le choix du site. Alpexpexpo a été sélectionné pour sa localisation au coeur géographique de la métropole.

"Une vaccination matin, midi et soir"  

Ces "mégacentres" de vaccination doivent être créés sur l'ensemble du territoire dans les prochains jours, et seront capables de pratiquer chacun 1 000 à 2 000 injections quotidiennes. Celui de Grenoble espère être en capacité d'en réaliser jusqu'à 3000.

Emmanuel Macron avait indiqué ce mardi 23 mars que la stratégie vaccinale va devenir plus massive à partir du mois d'avril, avec la mise en place de "vaccinodromes" et une vaccination "matin, midi et soir".  

le chef de l'Etat a exhorté les Français à se faire vacciner. "La vaccination est une priorité nationale. Il n'y a pas de jour férié, il n'y a pas de week-end pour la vaccination. Et donc nous devons, dans tous les centres de vaccination ouverts sur le territoire national, vacciner au maximum. On va continuer à monter, à avoir de plus en plus de doses dans les semaines qui viennent. , avait expliqué Emmanuel Macron.

A noter que de nouveaux départements sont placés en vigilance renforcée. Il s'agit de "l'Ain, les Alpes-de-Haute-Provence, les Ardennes, l'Indre-et-Loire, l'Isère, le Jura, le Loir-et-Cher, la Loire, la Lozère, la Marne, la Meuse, l'Orne, la Savoie, la Haute-Savoie, le Vaucluse et l'Yonne". "Des moyens supplémentaires, en contact tracing notamment, y sont désormais mis en œuvre", a déclaré ce jeudi Olivier Véran.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.