Cet article date de plus de 3 ans

Décès de Pierre Bergé: un généreux mécène pour la collection Stendhal de Grenoble

Le décès de Pierre Bergé a été annoncé ce vendredi 8 septembre. La municipalité de Grenoble tient à saluer la mémoire de cet homme d'affaire et de culture, qui fut, à plusieurs reprises, un généreux mécène pour la ville. 
Pierre Bergé photographié en 2015 dans son bureau parisien.
Pierre Bergé photographié en 2015 dans son bureau parisien. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
En dix ans, entre 2006 et 2016, Grenoble a reçu deux précieux dons de Pierre Bergé pour compléter sa collection Stendhal. La ville a également pu acquérir deux autres oeuvres appartenant au collectionneur lors de ventes aux enchères. Pierre Bergé a aussi participé à l'inauguration du Musée Stendhal de la ville, dont il était le Président d’honneur.



Deux dons d'une valeur de 12 000 et 300 000 


12 392 euros. C'est la valeur du premier document, une lettre autographe de Stendhal que Pierre Bergé a offert, en 2013, à la ville de Grenoble. Une missive adressée à Félix Faure et à la comtesse Daru, datée du 19 août 1812, qui est venue enrichir la collection municipale. 

Avant cela, en 2006, il était venu présenter une partie du journal de l'écrivain isérois, que la ville avait ensuite pu préempter.

En 2016, Pierre Bergé avait à nouveau fait un don à la ville, lui offrant le livre Maximes et pensées - Caractères et anecdotes de Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort, annoté de la main de Stendhal. Ce livre, estimé à 300 000 euros, avait d'ailleurs été rogné par Stendhal pour qu'il puisse tenir dans la poche de son manteau. 

En décembre de la même année, la bibliothèque de Grenoble avait à également exercé sa préemption, lors de l'une des ventes de la collection Pierre Bergé. Elle avait pu acquérir une édition de "Promenade dans Rome", achetée 10 778 euros par la ville. 

© Fondation Pierre Bergé / Yves Saint Laurent



"Un amoureux du beau"
Dans un communiqué, le maire de Grenoble réagit donc à l'annonce du décès de Pierre Bergé. Pour Eric Piolle, Pierre Bergé "était un amoureux du beau qui menait ses engagements artistiques et politiques avec une très haute idée de l’Homme. Par ses dons, il a embelli le patrimoine culturel de Grenoble. Grâce à lui nous avons une connaissance plus fine de l’histoire de notre ville et des talents qui l’ont fait vibrer". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture littérature livres