Deux disparitions inquiétantes dans l'agglomération grenobloise, des appels à témoins sont lancés

Claire Bianchi, une femme de 59 ans, et Amandine Terrasse, une mère de 44 ans font chacune l'objet d'un avis de recherche. Elles ont disparu dans l'agglomération grenobloise le même jour mais leurs disparitions ne sont pas liées. Des appels à témoins ont été lancés par la gendarmerie et la police.

Claire Bianchi et Amandine Terrasse ont disparu lundi 3 mai dans la métropole grenobloise.
Claire Bianchi et Amandine Terrasse ont disparu lundi 3 mai dans la métropole grenobloise.

Claire Bianchi est partie lundi matin de chez elle, à proximité du campus de Saint-Martin-d'Hères, dans l'agglomération grenobloise, à pied, sans ses papiers d'identité ni son téléphone. Depuis, elle n'a plus donné de nouvelles à ses proches.

"Ma soeur l'a eue au téléphone lundi matin et après plus rien", confie Laëtitia, l'une des deux filles de Claire Bianchi. "Elle a des problèmes cardiaques et elle est dépressive suite à des problèmes professionnels", indique la jeune femme. 

Depuis lundi, la famille se mobilise et "fait avec les moyens du bord" pour essayer de retrouver la quinquagénaire. Elle a fait appel à l'association d'Assistance et de Recherche des Personnes Disparues.

"L'association nous a mis en relation avec des bénévoles avec des chiens. Ils sont venus spécialement du Jura. On leur paye les frais de déplacement. Les chiens ont marqué au niveau de la rive de l'Isère, en face du campus. On aimerait maintenant que la police fasse intervenir une brigade aquatique", poursuit Laëtitia qui a le sentiment que "ça n'avance pas".
 

Toujours a la recherche de notre maman. On compte sur votre solidarité alors continuez de partagez.

Publiée par Alexandra Giulian sur Mardi 4 mai 2021


Appel à témoins


Les forces de police de Grenoble ont lancé un appel à témoins pour tenter de retrouver cette femme de 59 ans, aux cheveux blonds, qui mesure 1,60 m. Une enquête est ouverte. Les forces de l'ordre vont notamment tenter d'exploiter les caméras de vidéosurveillance.

Si vous disposez d'informations susceptibles d'aider à retrouver Claire Bianchi, vous pouvez contacter l'hôtel de police de Grenoble.

 

Un appel à témoins a été lancé par les forces de police.
Un appel à témoins a été lancé par les forces de police. © Hôtel de police de Grenoble


Une autre disparition le même jour

Le même jour, une autre personne a elle aussi disparu dans l'agglomération grenobloise, sans lien apparent entre les deux affaires. Il s'agit d'Amandine Terrasse, 44 ans, domiciliée à Eybens.

Ce jeudi, les gendarmes vont procéder à un ratissage très important dans le secteur pour tenter de trouver des éléments mais ils ont également lancé un appel à témoin pour retrouver cette mère de deux enfants de un an et dix-huit mois. Lundi, elle est partie à pied de chez elle. Elle ne s'est pas rendue dans l'après-midi à la crèche pour chercher l'un de ses enfants. Son mari a donné l'alerte car elle ne répond pas à ses appels.

Amandine Terrasse a été décrite comme dépressive. Elle mesure 1,70 mètre, plutôt mince. Elle serait vêtue d'un jean bleu et d'un pull gris ou beige.

Les enquêteurs de la brigade de gendarmerie d'Eybens attendent les appels de personnes qui l'auraient vue lundi au 04 76 25 43 93.
 

Agée de 44 ans, cette mère de famille est portée disparue depuis le lundi 3 mai à Eybens.
Agée de 44 ans, cette mère de famille est portée disparue depuis le lundi 3 mai à Eybens. © DR. Fournie par la gendarmerie

 

 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers disparition