Deux Isérois mis en examen pour séquestration et prostitution d'une adolescente de 15 ans près de Lyon

Deux jeunes adultes, originaires de l'Isère, ont été été interpellés dans un appartement de Villeurbanne, près de Lyon, où ils retenaient contre son gré une jeune fille de 15 ans, qu'ils poussaient à se prostituer.

Deux hommes de 18 et 20 ans ont été mis en examen, ce mardi 23 mai, pour "proxénétisme aggravé" et pour "enlèvement et séquestration en bande organisée" par un magistrat grenoblois.

L'information révélée par le Dauphiné Libéré, a été confirmée ce mercredi par le parquet de Grenoble.

Les deux jeunes adultes, Isérois, ont été interpellés vendredi dernier dans un appartement de Villeurbanne, dans l'agglomération lyonnaise. Ils retenaient une jeune fille de 15 ans contre son gré. Celle-ci a donné l'alerte, par message, auprès d'une amie qui a appelé la police.

Une dispute sur l'argent des passes

Il semblerait que l'adolescente se prostituait dans le logement depuis plusieurs semaines, sous la houlette des deux hommes. Ceux-ci ponctionnaient une partie de l'argent récolté pendant les passes. Un différend serait survenu, vendredi, concernant les sommes sous-tirées à la jeune fille. Les deux individus auraient alors retenu l'adolescente contre son gré pendant quelques heures, jusqu'à l'intervention d'un équipage de la sécurité publique du Rhône. 

Les deux hommes, déjà connus de la justice, ont été arrêtés et placés en garde-à-vue. Le parquet de Lyon s’est dessaisi du dossier au profit de celui de Grenoble, durant le week-end. L'enquête a donc été confiée à l’antenne grenobloise de la police judiciaire.

Au terme de 96 heures de garde-à-vue, les deux jeunes adultes ont été mis en examen et placés sous mandat de dépôt.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité