• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Elections européennes 2019. Radiations inexpliquées des listes électorales : le témoignage d’une victime à Grenoble

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Ils se sont présentés dans leur bureau de vote habituel mais n’ont pas pu voter. De nombreux électeurs, comme Stéphane à Grenoble, se plaignent d’avoir été radiés des listes électorales par erreur. La mise en place du répertoire national unique géré par l’INSEE serait en cause.
 

Par AH

Glisser son bulletin dans l'urne à l'occasion des élections européennes de ce dimanche 26 mai s'est transformé en parcours du combattant pour certains.

C'est le cas pour Stéphane, un habitant de Grenoble qui dénonce un "scandale", "un désastre démocratique".
 
Lorsqu'il s'est présenté à son bureau de vote habituel à 10h30 ce dimanche, il s'est aperçu que son nom avait disparu des listes électorales. 
 

Frustré, il a passé la journée à se battre pour faire entendre sa voix. Faisant des allers-retours entre le tribunal de Grande Instance et la mairie pour obternir les justificatifs nécessaires.

Au tribunal de Grenoble, il s'est rendu compte qu'il n'était pas le seul dans cette situation. Plusieurs dizaines d'électeurs se sont plaints dimanche d'avoir été radiés sans raison des listes électorales. Une situation dûe semble-t-il à la mise en place du répertoire électoral national unique géré par l'INSEE.

A force d'acharnement, Stéphane est finalement parvenu à glisser son bulletin dans l'urne à 18h30 mais de nombreux électeurs victimes du "bug" n'ont pas eu sa ténacité et ont baissé les bras.

A Grenoble, 50 cas similaires ont été répertoriés par la mairie.

Ceux qui ne se sont pas fait connaître ont tout intérêt à le faire avant la prochaine échéance électorale pour que le problème soit réglé. 

Si vous avez un doute, vous pouvez vérifier votre situation électorale sur internet.













 

A lire aussi

Sur le même sujet

Loire : Joe Da Silva amoureux de la Coccinelle

Les + Lus