Eric Piolle réélu maire de Grenoble, lors d'un 1er conseil municipal "électrique" présidé par Alain Carignon

VIDEO.Si le suspense sur la réélection de l’écologiste Eric Piolle comme maire de Grenoble était très réduit ce vendredi 3 juillet, le premier conseil municipal s'est tenu dans une atmosphère électrique avec Alain Carignon comme président de séance, en vertu de son statut de doyen.
Eric Piolle a été réélu ce vendredi 3 juillet
Eric Piolle a été réélu ce vendredi 3 juillet © Jordan Guéant. France 3 Alpes
Eric Piolle a sans surprise été réélu ce vendredi 3 juillet maire de Grenoble avec 46 voix contre 3 pour Émilie Chalas (7 bulletins nuls et 3 bulletins blancs). Le maire écologiste qui l'a emporté avec 53 % des suffrages au soir du second tour a été largement et longuement applaudi.

On retiendra surtout de l'installation de ce premier conseil l'atmosphère glaciale et électrique dans le Musée de Grenoble où il été, exceptionnellement, délocalisé.

A la faveur de l'âge, c'est Alain Carignon, le doyen qui présidait la séance, tel un roi déchû revenu sur ses anciennes terres. Une image symbolique, ironique..c'est lui qui à l'époque a fait construire "cet équipement culturel qui fait la fierté de Grenoble aujourd'hui", se félicite-il.

Il ne préside plus aujourd'hui que le groupe d'opposition, et décoche avec les "siens" les premières flèches, laissant entendre leur inquiétude" que les moyens de la ville ne servent à construire une image de candidat présidentiel".

Le maire, ceint de l'écharpe de la victoire, répond du tac au tac : "Moi je veux vous dire Monsieur Carignon que je suis arrivé à Grenoble en 93 et que le souvenir que j'ai de vous, c'est celui de votre candidature depuis votre cellule de prison."

Et de demander à son conseil de brandir un verre d'eau, de l'eau de Grenoble, dont la privatisation a valu précisément à l'ancien ministre, de la prison ferme. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique