Football Ligue 2 : "scénario cauchemardesque", le GF38 s'incline 4 buts à 0 face au Paris FC lors de la première journée

Le GF38 s'est lourdement incliné face au Paris FC lors de la première journée du championnat de football de Ligue 2 samedi soir. Score final : 4 à 0. Trois joueurs grenoblois ont par ailleurs terminé à l'infirmerie.
Le Parisien Gaëtan Laura (avec les cheveux bleus) a ouvert le score à la 37e minute.
Le Parisien Gaëtan Laura (avec les cheveux bleus) a ouvert le score à la 37e minute. © Capture d'écran multiplex l'Equipe

Les footballeurs grenoblois du GF38 ont raté leur rentrée en Ligue 2 en s'inclinant largement face au Paris FC samedi soir. Le match se déroulait à Gueugnon, pour cause d'indisponibilité du Stade des Alpes. Le score est cruel : 4 buts à 0... et trois blessés sont à déplorer.

"On ne pouvait pas faire pire, on se repose et on repart au combat". Le tweet posté quelques minutes après la rencontre résume bien le sentiment général au sein du staff grenoblois. "Nos Grenoblois ont logiquement été battus par le PFC dans un scénario cauchemardesque : trois joueurs sortis sur blessure et un but contre son camp", résume le club sur son site internet.

Le cauchemar a débuté dès la 37e minute lorsque Gaëtan Laura a ouvert le score pour les Parisiens. Pris à contre-pied, le gardien grenoblois Brice Maubleu encaissait son premier but. Trois autres suivront : un de Manuel Perez, contre son camp (52e), puis deux autres parisiens, par Name à la 72e et par Alfarela en fin de match.

Le score est sans appel donc, mais la soirée a aussi fait du mal aux organismes. Trois joueurs du GF38 se sont ainsi blessés : Bart Straalman qui est tombé sur l'épaule, Jordy Gaspar, touché à la cuisse et Manuel Perez, victime d'un claquage.

"Rien ne s’est présenté comme on le voulait", explique Maurizio Jacobacci, l'entraîneur du GF38 à l'issue de la rencontre. "Avant le match, on a eu des difficultés avec deux joueurs absents (Adrien Monfray et Terell Ondaan) car leurs femmes ont accouché, la blessure de Mamadou Diallo cette semaine et Florian Michel qui a du se faire opérer de l’appendicite en plus de la suspension de Yoric Ravet… Mais d’autres joueurs ont joué et pouvaient se mettre en évidence donc ce n’est pas une excuse". Et le nouvel entraîneur grenoblois de conclure : "on ne va pas paniquer et se donner rendez-vous mardi pour repartir au travail.” 

De son côté, le coach parisien Thierry Laurey est plutôt surpris de la réussite de son équipe et rend hommage au gardien grenoblois : “je ne pensais pas que ça se déroulerait si bien que ça. Sans Brice Maubleu, on aurait pu faire mieux encore en première période. Après notre deuxième but, on a senti que quelque chose s’est cassé à Grenoble, en plus ils ont eu pas mal de pépins donc c’est une sale soirée pour eux. Nous, on en a profité.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gf 38 football sport