Grenoble : "48h" pour convaincre les citadins de mettre les mains dans la terre

Les "48h de l’agriculture urbaine" est un festival se déroulant simultanément dans plus d’une quinzaine de métropoles et parmi elles Grenoble, dont l’objectif est de faire découvrir l’agriculture urbaine aux habitant-es. 

Photo d'illustration
Photo d'illustration © VALERIE GENIN

Visiter des fermes à Paris, à Nantes ou Montpellier, rallier à vélo des jardins partagés à Toulouse ou débattre en ligne sur la sécurité alimentaire : c'est l'objectif des "48 h de l'agriculture urbaine", organisées du vendredi 19 juin 2020 au dimanche 21.

Des opérations de végétalisation de rue aux ateliers "bombes de graines", cette 5e édition du "grand festival du jardinage urbain" initialement prévue en avril, mais reportée en raison de l'épidémie de Covid-19, se traduira par quelques événements dans une dizaine de villes.  

Un format réduit par rapport à l'an dernier car "on a su qu'il était possible d'organiser le festival qu'au début du mois" et les restrictions sanitaires limitent le nombre de participants, souligne Sophie Boisselier, de l'association Sauge qui a créé et coordonne l'événement.

Elle espère attirer les citadins en mal de verdure depuis le confinement, qui a pu agir comme un révélateur de l'ultra dépendance des villes quant à leur approvisionnement en produits agricoles et renouveler l'intérêt envers les circuits courts. 

"Les gens commencent à se rendre compte qu'il y a une question agricole et alimentaire en France, que l'indépendance alimentaire du territoire est un enjeu de sécurité", estime Sophie Boisselier. Le festival entend mettre en avant les réponses apportées par une agriculture urbaine en pleine "effervescence", montrer qu'il y a des initiatives qui s'organisent tous les jours pour végétaliser la ville, se reconnecter à son alimentation, tisser du lien autour de la pratique du jardinage.

Le programme des "48 heures" dans les villes concernées - Paris/Ile-de-France, Albi, Avignon, Grenoble, Marseille, Montpellier, Nantes, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulouse, Tournai (Belgique) - est disponible sur le site www.les48h.fr.

Dans le cadre des 48h de l’agriculture urbaine, la ferme urbaine de Grenoble (« les Jardins Détaillés ») et le projet Mille Pousses, proposent aux habitant-es de découvrir leur projet. Une visite presse, en présence du Maire de Grenoble, est organisée samedi 20 juin à 9h30, avant les visites aux habitant-es qui démarrent à 10h.

Autre lieu de visite proposé, Les Milles Pousses, une ferme urbaine solidaire, basée sur une activité agricole innovante, la production de micro-pousses ! Installée depuis deux ans au Centre horticole de la ville de Grenoble, l’association a pu démontrer l'efficacité des techniques écologiques testées pour sa production. Le projet sera bientôt installé dans le parc Lesdiguières, pour développer le volet « réinsertion » et l’emploi solidaire.

Enfin, le centre horticole, un laboratoire pour l’agriculture et la biodiversité accueille désormais quatre mares, à visiter assurément ! Trois sont nées durant ces six derniers mois grâce à la LPO et au travail des agent-es du service Espaces verts, dans le cadre du Contrat Vert et Bleu métropolitain. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement écologie urbanisme aménagement du territoire agriculture économie