A Grenoble, les chercheurs très spécialisés de l'IRSTEA planchent sur les avalanches

Simulation d'une avalanche de poudreuse en piscine
Simulation d'une avalanche de poudreuse en piscine

Les phénomènes avalancheux sont suivis de très près par les scientifiques. A Grenoble, l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture planche depuis 40 ans sur les avalanches, pour mieux les parer.

Par I.G avec Daniel Despin

l'IRSTEA rassemble des chercheurs extrêmement spécialisés dans le domaine. Cet institut mène depuis des années toutes sortes d'expériences , et a amassé de multiples données historiques et statistiques afin de "modéliser" ces phénomènes.

Leur méthode? "reproduire des avalanches qui se sont produites à travers tous les massifs, en imaginer de nouvelles, les décrire, les analyser, les simuler, pour mieux s'en protéger".

Ces experts travaillent en situation réelle. Parmi leurs terrains de jeu privilégiés, deux couloirs bien choisis du col du Lautaret qu'ils ont "farcis" de centaines de capteurs pour en étudier l'évolution et le comportement.

Autre axe de recherche, l'expérimentation en laboratoire : C'est en piscine qu'ils effectuent des simulations d'avalanches de poudreuse, en aérosol, "les plus difficiles à prévoir, et impossibles à contrôler".



Mais les scientifiques savent aujourd'hui évaluer la quantité de neige compacte d'une coulée, et peuvent alors estimer l'avalanche de référence de chaque site à risque.  Des informations capitales pour les élus des communes menacées. Elle sont plus de 600 sur tout le territoire français...

Reportage de Daniel Despin & Dominique Semet

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus