Grenoble classée quatrième ville la plus embouteillée de France

La fabricant de GPS TomTom a publié ce mercredi 29 janvier un classement des villes les plus embouteillées dans le monde. En France, Paris est en tête du podium tandis que Grenoble arrive 4e. 
Illustration.
Illustration. © PHOTOPQR/LE DAUPHINE LIBERE
Les données de navigation dans 400 villes de 57 pays du monde entier ont été examinées par TomTom, fabriquant de GPS et d'aide à la navigation, qui a sorti ce mercredi 29 janvier un classement des villes les plus embouteillées. 
 
En France, sans surprise, Paris prend la tête de ce classement. Suivent ensuite Marseille et Bordeaux. L'agglomération grenobloise arrive quant à elle quatrième, au pied du podium, avec un taux d'embouteillage de 32%, en hausse de 3% depuis 2018.


6 jours et 7 heures par an perdus dans les bouchons

Ces données permettent de connaître avec précision les horaires et les jours où les embouteillages sont les plus importants à Grenoble.

Le record de longueur de bouchon est ainsi atteint le vendredi entre 16h et 17h, avec un taux de 80% de routes embouteillées. Mardi matin entre 8h et 9h, le trafic est aussi largement ralenti avec un taux de 73%.
 
Les conducteurs grenoblois perdraient donc en moyenne 151 heures, soit 6 jours et 7 heures par an dans les bouchons. TomTom précise qu'avec tout ce temps, les automobilistes pourraient lire toute La Recherche du temps perdu de Marcel Proust, tricoter 38 bonnes et 7 pulls, ou encore regarder 134 épisodes de Game of Thrones.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie pollution environnement