Grenoble : une fusillade éclate dans le quartier Mistral, un homme grièvement blessé

Une fusillade a éclaté samedi soir dans le quartier Mistral à Grenoble. Un homme de 38 ans, blessé par balle, se trouve dans un état grave. Les auteurs sont en fuite, une enquête est en cours.

La police judiciaire a ouvert une enquête après une fusillade survenue dans le quartier Mistral à Grenoble. (Illustration)
La police judiciaire a ouvert une enquête après une fusillade survenue dans le quartier Mistral à Grenoble. (Illustration) © Michel Clementz / MAXPPP
Un homme âgé de 38 ans se trouve entre la vie et la mort après s'être fait tirer dessus à Grenoble, samedi 11 juillet. Il circulait en voiture dans le quartier Mistral "lorsqu’il a été pris en chasse" par deux individus, indique le procureur de la République de Grenoble dimanche, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Les auteurs ont tiré sur la voiture de la victime, atteinte de "plusieurs impacts" de balle. L'un des projectiles a traversé le pare-brise arrière et le siège du conducteur, le touchant au dos. Le trentenaire est descendu de son véhicule avant de s'effondrer.

"Il a été évacué à l’hôpital dans un état jugé dans un premier temps désespéré mais qui serait stabilisé depuis", ajoute le procureur Eric Vaillant. L'individu, "bien connu du quartier" d'après une source policière, a été condamné à plusieurs reprises pour des faits de trafic de stupéfiants et d’association de malfaiteurs.

 

Les auteurs en fuite


Peu de temps après, des témoins ont signalé que le véhicule de la victime était en feu. D'après eux, un des deux auteurs était "coiffé d’une perruque de clown". Ces derniers seraient descendus de leur voiture avant d'incendier celle de la victime et de prendre la fuite à bord d'un autre véhicule, selon le parquet.

Un chargeur de pistolet automatique a été retrouvé à proximité du lieu de la fusillade. Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête pour tentative d'homicide par arme à feu, l’antenne de police judiciaire de Grenoble est en charge des investigations. Il s'agit de la deuxième fusillade en moins d'une semaine à Grenoble. Jeudi, un jeune de 22 ans tué par balle dans le quartier de la Villeneuve. Il était également connu de la justice.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter