Grenoble : il reconnaît ses machines volées sur le Bon Coin, la police interpelle les voleurs

La police de Grenoble a interpellé 2 hommes suspectés de recel après le vol de 2 machines professionnelles de nettoyage en août 2018. La victime a reconnu ses machines volées sur une annonce du Bon Coin.

2 hommes ont été interpellés à Grenoble et l'un d'eux sera jugé en avril 2019 dans le cadre d'une affaire de recel. Ils sont suspectés d'avoir revendu du matériel volé l'été dernier. C'est en se rendant sur le site internet du Bon Coin que la victime a reconnu ses machines volées.

Le vol avait eu lieu en août dernier. Deux machines professionnelles avaient été dérobées à la société Mutuelles de France pour un préjudice de 7000 euros. Ces derniers jours, en se rendant sur le Bon Coin, le site de petite annonces, la victime a reconnu les 2 machines.
 

Un policier en civil s'est rendu au rendez-vous


Rendez-vous a donc été pris avec le vendeur. La victime s'est faite accompagner par un policier en civil et il ne lui a pas fallu longtemps pour reconnaître une première machine grâce au numéro de série.

Le vendeur a alors spontanément reconnu détenir une seconde machine, dans un box situé rue de Bruyère à Grenoble, mais il prétend avoir acheté le matériel de bonne foi à un autre individu.
 

Achetées dans la rue


La police s'est donc rendue au domicile du second individu et l'a interpellé. Ce dernier aurait prétendu avoir acheté les machines dans la rue à un homme qui ne détenait aucun justificatif de propriété.

L'homme, âgé de 28 ans est convoqué devant le tribunal le 3 avril prochain. Le premier vendeur, celui qui avait posté la petite annonce sur le Bon Coin pour vendre les machines, ne sera pas poursuivi car il est considéré comme étant de bonne foi.

Les machines de nettoyage ont été restituées à leur propriétaire.

 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité