À Grenoble, les Internationaux de France de patinage attirent une délégation japonaise

La patinoire de Grenoble se met aux couleurs japonaises. Pour les annonceurs japonais, apparaître pendant une compétition comme celle des Internationaux de Grenoble est un enjeu majeur. / © G. Ragris/France 3 Alpes
La patinoire de Grenoble se met aux couleurs japonaises. Pour les annonceurs japonais, apparaître pendant une compétition comme celle des Internationaux de Grenoble est un enjeu majeur. / © G. Ragris/France 3 Alpes

Pour la deuxième année consécutive, Grenoble accueille les Internationaux de France du 23 au 25 novembre. Une compétition de patinage particulièrement suivie au Japon où la discipline est très populaire.

Par Margaux Tertre

"Au Japon, le patinage est un sport aussi populaire que le football ici et le baseball aux États-Unis.", explique Mitsuhiro Nakasato, journaliste japonais à Asahi TV. Le journaliste est arrivé mercredi en France accompagné par neuf autres collègues journalistes.


Yuzuru Hanyu, tête d'affiche de la compétition


La délégation est à Grenoble pour couvrir les Internationaux de France qui se déroulent du 23 au 25 novembre à la patinoire Pôlesud. Quatre patineurs nippons sont en compétition pour la dernière étape de la coupe du monde. 
Yuzuru Hanyu, double champion olympique à Sotchi en 2014 et Pyeongchang en 2018, sera la tête d'affiche de la glace grenobloise. 


Les marques nippones se battent pour apparaître dans les compétitions


Pour la fédération française des sports de glace, l'intérêt japonais pour le patinage est une aubaine. Elle vient de signer un contrat avec un grand groupe de cosmétique nippon pour qui il est primordial d'apparaître lors d'une grande compétition diffusée à la télévision. 
 
Une délégation japonaise à Grenoble pour les Internationaux de France de patinage
Intervenants : Mitsuhiro Nakasato, journaliste Asahi TV - Didier Gailhaguet, président fédération française des sports de glace - Reportage : V. Habran et G. Ragris Montage : P. Caillat

Sur le même sujet

La Poste se réorganise en Savoie et Haute-Savoie

Les + Lus