Grenoble : le menu végétarien quotidien va devenir la norme dans les écoles de la ville

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.B

Les prochains "menus standards" dans les cantines des écoles de Grenoble seront végétariens dès la rentrée 2022. Ce changement a été voté lors du conseil municipal de ce lundi 27 juin. Des menus avec du poisson ou de la viande seront toujours proposés.

Le "menu standard" sera "vert" à la rentrée dans les écoles de la ville de Grenoble. Ce lundi 27 juin, le conseil municipal a voté pour la création d'un menu 100 % végétarien quotidien dans toutes les cantines scolaires.

Celui-ci, composé de "légumineuses, céréales, œufs, fromages", deviendra le "menu standard" ou le "menu vert" dès septembre 2022. Ce menu ne sera pas imposé, deux autres options gratuites seront toujours proposées : un menu mixte végétarien avec du poisson (ou menu bleu) et un menu mixte végétarien avec du poisson ou de la viande (ou menu rouge).

"Différents rapports d'experts réaffirment notre nécessité à réduire notre apport de protéine animale", a justifié Salima Djidel, conseillère municipale déléguée à la Restauration municipale, lors des débats.

Le climat actuel vient naturellement valider cette décision. Et le climat nous oblige : 40 degrés début juin, des catastrophes naturelles à la chaîne, les cours d'eau à sec...

Salima Djidel, conseillère municipale déléguée à la restauration municipale.

"La période de la présentation de la délibération nous paraît idéale. D'abord parce que nous sommes pressés de prendre ce virage pour nos convives et pour la ville. Mais aussi parce que le climat actuel vient naturellement valider cette décision. Et le climat nous oblige : 40 degrés début juin, des catastrophes naturelles à la chaîne, les cours d'eau à sec. (...) A l'échelle nationale, l'alimentation constitue 20 % de l'empreinte carbone des Français. Un repas avec du bœuf produit 6,3 kg de Co2", a-t-elle poursuivi.

Des actions mises en place

Ce choix de favoriser les menus végétariens n'est pas nouveau de la part de la municipalité. Il était un engagement de la campagne municipale d'Eric Piolle, en 2020. Depuis 2017, les cantines grenobloises proposent à l'ensemble des enfants une moyenne de 1,5 repas végétarien par semaine. L'objectif annoncé est de passer à deux repas végétariens par semaine d'ici 2026.

Les viandes issues de l'élevage industriel intensif avaient également été bannies des menus. En novembre dernier, la mairie avait également fait savoir que le foie gras avait été banni de ses cantines scolaires et de ses événements officiels.