Grenoble : les services d’urgence du CHU limitent l’accueil nocturne à partir du 27 juin

A partir du 27 juin, les services d’urgence du CHU de Grenoble limitent leur accueil nocturne en raison d'un manque d'effectifs. Seuls les patients ayant appelé le 15 au préalable seront admis dans le service.

Les services d'urgence du CHU Grenoble Alpes, confrontés à un manque de personnel, vont limiter à partir du 27 juin leur accueil nocturne aux seuls patients ayant au préalable appelé le 15, ont-ils indiqué jeudi.

"Malgré la mobilisation exemplaire de tous les professionnels de santé libéraux et hospitaliers du territoire Sud-Isère, les services des urgences adultes sont contraints d'adapter leur fonctionnement la nuit", indique le CHU Grenoble Alpes.

Fonctionnement régulé la nuit

À partir du 27 juin, de 20h à 8h, en dehors des urgences pédiatriques, gynécologiques et obstétricales, les patients "ne devront pas se déplacer aux urgences adultes sans régulation préalable par le centre 15", prévient le groupe hospitalier.

Ces mesures concernent le site de La Tronche, principal hôpital de Grenoble, et celui de la petite ville de Voiron, qui conserveront en revanche tous deux un "fonctionnement normal" en journée, précise-t-il.

23 postes vacants

Selon la directrice du CHU, Monique Sorrentino, 23 postes d’urgentistes sont vacants sur un besoin de 70 : "forcément il nous est difficile de tenir le planning comme il se doit même si l’ensemble des urgentistes du territoire fait déjà beaucoup de temps supplémentaires."

"Tout est fait pour rétablir dans les meilleurs délais le fonctionnement normal des services d'urgence" et le public sera dûment informé "en cas d'évolution de la situation", ajoute le CHU.

Fermetures de nuit, "délestages" sur d'autres hôpitaux, accès filtrés par les Samu : au moins 120 services d'urgence ont été forcés de limiter leur activité ou s'y préparent, a alerté le 20 mai l'association Samu-Urgences de France.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité