Grenoble se prépare avant le début des internationaux de France de patinage

La patinoire Pôle Sud se prépare à accueillir les champions de patinage réunis à Grenoble pour la deuxième année consécutive pour les Internationaux de France. / © Daniel Despin/France 3 Alpes
La patinoire Pôle Sud se prépare à accueillir les champions de patinage réunis à Grenoble pour la deuxième année consécutive pour les Internationaux de France. / © Daniel Despin/France 3 Alpes

Les derniers préparatifs s'organisent avant le début des Internationaux de France de patinage qui démarrent vendredi 23 novembre à la patinoire Pôle Sud à Grenoble pour la deuxième année consécutive.

Par Margaux Tertre

La patinoire Pôle Sud de Grenoble est déjà en pleine effervescence. Les Internationaux de France ne commencent que vendredi 23 novembre mais patineurs et techniciens sont déjà à pied d'œuvre pour que tout soit prêt le jour J et pendant les trois jours de compétitions. 


La glace doit être parfaite pour les patineurs


La patinoire Pôle Sud reçoit l'événement pour la deuxième année consécutive et connaît déjà les difficultés de l'organisation d'une telle compétition. La priorité pour les techniciens : adapter la glace aux besoins des patineurs.
Remy Boehler, glacier, détaille : "le travail le plus difficile reste pour les couples artistiques car quand le partenaire lance la patineuse, il y a de très gros impacts. Si la température n'est pas optimum, ils peuvent aller jusqu'à toucher le béton donc il faut vraiment adapter la température pour que la glace soit souple." 

 
Derniers préparatifs avant les Internationaux de France de patinage à Grenoble
Intervenants : Kévin Aymoz, équipe de France de patinage artistique - Rémy Boehler, glacier - Benjamin Agnel, directeur patinoire Polesud Un reportage de : D. Despin, M. Quemener. Montage : T. Huynh

Les patineurs de l'équipe de France, déjà arrivés à Grenoble, profitent des derniers jours d'entraînements avant la compétition.
Kévin Aymoz, vice-champion de France 2018 et échirollois donne un supplément d'âme devant son public. "Je me suis entraîné 16 ans ici donc il y a toujours une petite pression, ni technique ni sur la compétition mais c'est plus une pression dans le cœur. Je me dit que comme je suis à la maison, je dois bien patiner", explique t-il.

Pendant trois jours, les champions vont défiler sur la glace grenobloise, y compris le couple Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, vice-Champions olympiques ainsi que Vanessa James et Morgan Ciprès, médaillés de bronze au championnat du monde 2018. 
 

Sur le même sujet

L'interview de Lionel Perrin, porte-parole du collectif étoile de Veynes

Les + Lus