Coronavirus : à Grenoble, Eric Piolle annonce le maintien de quelques crèches pour les enfants des personnels soignants

Les établissements scolaires, les crèches et les universités seront fermés à partir du lundi 16 mars. C'est ce qu'a annoncé le Président ce jeudi soir. À Grenoble, Éric Piolle suspend sa campagne pour faire face à la crise et annonce que l'accueil des enfants du personnel soignant sera assuré. 
 
Éric Piolle a annoncé jeudi 13 mars qu'il suspendrait son implication dans la campagne pour "diriger le plan de sauvegarde communal" mis en place en raison du coronavirus
Éric Piolle a annoncé jeudi 13 mars qu'il suspendrait son implication dans la campagne pour "diriger le plan de sauvegarde communal" mis en place en raison du coronavirus © Christophe Morin / Maxppp
"Je suspends mon implication dans la campagne pour pouvoir diriger le plan de sauvegarde communal que nous avons lancé ce soir", a déclaré le maire sortant de Grenoble Éric Piolle au micro de France Bleu jeudi 12 mars au soir après l'allocation d'Emmanuel Macron. Le Président a annoncé plusieurs mesures de précaution pour éviter la propagation coronavirus. Parmi elles, la fermeture des crèches, des établissements universitaires et des établissements scolaires de la maternelle à la Terminale. Face à ces mesures, les villes doivent donc s'organiser. 
 

À Grenoble, quelques crèches et écoles "devront rester ouvertes", selon Éric Piolle, pour accueillir les enfants des personnels soignants. Elles seront en revanche fermées à leur public classique.  
 

"Nous allons prendre soin des précaires"

Les plus touchés par les mesures de précaution seront sûrement les personnes sans domicile, qui n'auront plus accès à l'accueil de jour. "Nous allons prendre soin des précaires", a cependant affirmé le maire sortant. Des repas leur seront notamment distribués.

Les 600 agents de la mairie seront, quant à eux, invités à travailler depuis chez eux. "Il faut lancer le plan de télétravail", a déclaré Éric Piolle qui organisera une conférence presse ce vendredi 13 mars à 15 heures pour apporter des précisions sur les mesures prises à Grenoble. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société