• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble : taclé sur les caméras de vidéoprotection, Eric Piolle se réjouit des annonces de G. Collomb sur la sécurité

Eric Piolle réagit aux annonces de Gérard Collomb. / © France 3 Alpes.
Eric Piolle réagit aux annonces de Gérard Collomb. / © France 3 Alpes.

Gérard Collomb a annoncé ce vendredi 28 septembre 2018 plusieurs mesures pour renforcer la sécurité dans l'agglomération de Grenoble. Des annonces bien accueillies par le maire Eric Piolle qui a quand même été "taclé" par le ministre de l'Intérieur sur les caméras de vidéoprotection.

Par Yann Gonon

Le ministre de l'Intérieur a passé plusieurs heures ce vendredi 28 septembre 2018 dans l'agglomération de Grenoble. Il est allé à la rencontre des habitants du quartier de la Villeneuve et a rencontré élus et policiers sur le thème de la sécurité. En fin de visite, il a prononcé un discours au cours duquel il a fait plusieurs annonces. Des annonces plutôt bien accueillies par le maire de Grenoble.

Interrogé à l'issue du discours de Gérard Collomb, Eric Piolle s'est d'abord réjoui que le ministre de l'Intérieur se soit placé "au dessus" du jeu politicien. Il applaudit également les mesures annoncées : l'arrivée d'une vingtaine de policiers supplémentaires d'ici la fin de l'année, la 1/2 compagnie de CRS qui sera affectée à Grenoble ou encore la prime de fidélisation que devraient bientôt toucher les policiers grenoblois, comme leurs collègue du Havre, de Lyon ou d'Île de France.
 

Eric Piolle a par ailleurs eu droit à un tête à tête avec le ministre de l'Intérieur. Selon le maire de Grenoble, ils ont notamment évoqué les décrets "qui traînent" pour légaliser les caméras-piétons dont sont équipés les policiers municipaux.

Ont-ils également parlé des "fameuses" caméras de vidéoprotection dont le Gérard Collomb vante les mérites ? Eric Piolle a en tout cas eu droit à un petit "tacle" de la part du ministre pendant son discours : "je comprend qu'on puisse être contre la vidéoprotection mais je veux vous dire, comme ancien maire de Lyon, combien cette vidéo-protection est importante" a-t-il déclaré, rappelant que les auteurs du meurtre d’Adrien Perez avaient pu être confondus grâce à une vidéo.

Dans un communiqué commun Eric Piolle, Renzo Sulli, maire d'Echirolles et David Queiros, maire de Saint-Martin-d'hères se félicitent que "la mobilisation collective, à l’échelle du territoire, ait porté ses fruits". Selon eux : "Les annonces du Ministre sont une bonne nouvelle pour les habitants de l’agglomération et les forces de police sur le terrain chaque jour". Ils concluent : "Nous attendons avec impatience le déploiement de ces moyens humains et matériels annoncés".

Voici la réaction complète d'Eric Piolle à la sortie de l'hôtel de police de Grenoble où Gérard Collomb a prononcé son discours.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus