• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble : taxis en grève, négociation au point mort

© Nathalie Rapuc
© Nathalie Rapuc

Les taxis isérois manifestaient à Grenoble ce mardi 27 mai 2019. Les raisons de leur colère sont multiples ; concurrence déloyale des autres transporteurs, dangerosité du secteur de la gare, négociation sur les tarifs des transports médicaux.
 

Par Daniel Despin

La concurrence des VTC, le transport de personnes confié à des particuliers contre rémunération, voilà pour les revendications nationales qui provoquent la colère des chauffeurs de taxis et leur mouvement de grève en ce mardi 28 mai 2019.

A Grenoble s'ajoutent des revendications purement locales qui entretiennent un climat de plus en plus lourd. Exemple : le non respect du couloir réservé aux taxis à la gare, qui bloque leur circulation, mettant en danger les piétons.

Autre particularité iséroise, les tarifs des transports pris en charge par l'Assurance Maladie. Un secteur géré au niveau départemental, et dont le budget explose en raison du nombre grandissant de personnes malades.

Des propositions ont été faites à la CPAM. Les artisans taxis attendent avec impatience des réponses.

Le reportage de Christian Deville et Nathalie Rapuc :

 
Grève des taxis à Grenoble

 

Sur le même sujet

 Le 12/13 Rhône-Alpes recevait ce mercredi midi Gaëtan Muller. 

Les + Lus