Incendie d'un restaurant à Sassenage : un deuxième suspect mis en examen et écroué

Un deuxième homme a été interpellé et mis en examen dans l'enquête sur l'incendie qui a dévasté un restaurant et plusieurs logements à Sassenage, en Isère, le 14 juillet dernier. Un premier individu avait été écroué, peu de temps après les faits.

L'enquête sur l'incendie qui avait détruit un restaurant et plusieurs logements à Sassenage avance. Deux semaines après les faits, "un deuxième suspect a été mis en examen" ce mercredi 26 juillet "et placé en détention provisoire", a indiqué le procureur de la République de Grenoble, confirmant des informations du Dauphiné Libéré.

Rapidement après le sinistre, survenu vers 4h du matin le 14 juillet dans cette commune du nord-ouest de l'agglomération grenobloise, un premier homme, âgé de 24 ans, avait été mis en examen. Pour l'instant, le parquet n'a pas souhaité communiquer sur les liens qui unissent les deux individus et sur leurs rôles respectifs dans le déclenchement du feu. "L'enquête se poursuit sur commission rogatoire", a indiqué Eric Vaillant. 

L'incendie avait ravagé la brasserie du Théâtre, ainsi que plusieurs logements, situés dans le même immeuble. Une puissante explosion avait été entendue par des témoins.

Déterminer les rôles de chacun

Rapidement, la piste criminelle avait été privilégiée par les enquêteurs. Certains riverains avaient déclaré avoir vu un scooter quittant les lieux à vive allure au moment du déclenchement de l'incendie. 

Légèrement blessé, un homme de 46 ans avait été transporté au centre hospitalier universitaire Grenoble-Alpes. Sept autres personnes ayant inhalé des fumées avaient été examinées sur place par les secours.

L'instruction est donc toujours en cours. L'enquête a été confiée à la brigade de recherches de Grenoble ainsi qu'à la brigade de gendarmerie de Sassenage.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité