• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Isère. Un chat et un chaton jetés d'une voiture en marche à Sassenage

C'est à proximité du magasin Lidl de Sassenage, à hauteur de l’intersection entre l’avenue de Romans et la rue des Pies, que les deux chats auraient été jetés sur la route vendredi dernier. / © Google Street View
C'est à proximité du magasin Lidl de Sassenage, à hauteur de l’intersection entre l’avenue de Romans et la rue des Pies, que les deux chats auraient été jetés sur la route vendredi dernier. / © Google Street View

Un chat et un chaton ont été jetés d'une voiture sur la route le 7 septembre dernier, en fin de matinée, à proximité du Lidl de Sassenage. Le conducteur a poursuivi son chemin comme si de rien n'était. L'association de défense animale "Mi-chien mi-loup" lance un appel à témoins.

 

Par Anne Hédiard

Le chauffeur était seul dans sa voiture. Il aurait ralenti à hauteur de l'intersection entre l'avenue de Romans et la rue des Pies, à proximité du supermarché Lidl de Sassenage, ouvert sa portière et jeté deux chats sur la route.

L'homme serait ensuite reparti comme si de rien n'était.

Cette scène extrêmement choquante, se serait déroulée entre 10 heures et 11 heures ce vendredi 7 septembre.

Il y avait beaucoup de circulation. Le chat adulte a immédiatement été percuté par une voiture. D'autres lui auraient roulé dessus juste après.

Le deuxième chat, un chaton noir, aurait réussi à s'échapper.
 

Un témoin traumatisé


L'histoire a été rapportée à la présidente de l'association "Mi-chien Mi-loup" lors du forum des associations de Sassenage le lendemain. "Un homme est venu me voir en pleurant" raconte Florence Neige, "il pensait qu'il n'y avait rien à faire".

"Il était extrêmement choqué et ne se souvient ni de la marque, ni de la couleur de la voiture."

Mais Florence, elle, ne laisse pas tomber. Elle veut dénoncer l'acte "ignoble" de cet homme qui "n'a même pas eu le courage d'emmener les chats en refuge ou même de les abandonner en lisière de forêt pour leur laisser une chance de survivre".

En attendant que les policiers municipaux visionnent le film de la caméra de surveillance située dans le secteur, elle lance un appel à témoins.

Si vous avez des informations, vous pouvez joindre Florence Neige au 06 21 50 02 95.



 

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus