Isère : pourquoi les opérations de démoustication sont-elles nécessaires pour lutter contre les maladies ?

Un moustique tigre (Aedes albopictus) / © EID MEDITERRANEE / AFP
Un moustique tigre (Aedes albopictus) / © EID MEDITERRANEE / AFP

Pour des situations d'urgence sanitaire, comme dans les cas de dengue, de zika ou de chikungunya, un plan national "anti-dissémination de la dengue et du chikungunya en métropole » est mis en application. Il vise à éradiquer les moustiques adultes qui pourraient propager la maladie.

Par Nathalie Rapuc

La décision de démoustication est prise par l’agence régionale de santé (ARS). En cas de signalement de dengue, le plan national « anti-dissémination de la dengue et du chikungunya en métropole » prévoit une opération de démoustication.
 

Pourquoi ce traitement de démoustication ?


En 2006, le ministère chargé de la santé a élaboré un plan anti-dissémination pour éviter la propagation de maladies par les moustiques. Un plan national appliqué par les établissements publics de santé locaux (Entente interdépartementale pour la démoustication).

Cette solution a empêché à plusieurs reprises (entre les 13 et 14 août dernier la même opération a été effectuée à Seyssinet-Pariset en Isère), la transmission de maladies comme la dengue par les moustiques tigres. Voilà pourquoi un insecticide est utilisé pour tuer les moustiques adultes dans une zone géographique déterminée.


Un traitement ponctuel lors d’une urgence sanitaire


Ce traitement est utilisé seulement dans le cas précis où une personne est atteinte de la dengue, du zika ou du chikungunya.

Pourquoi n'est-il pas utilisé au début de l'été ? Ce traitement n'est pas préventif et ne tue pas les larves de moustiques. 

L’insecticide pour tuer les moustiques adultes est utilisé dans ce cas précis, car il peut y avoir des conséquences sur la santé (toux, brûlure, vertiges, maux de tête, nausées). C’est pourquoi il est diffusé la nuit.

Voici les mesures de précaution à respecter lors du traitement : 
  • Fermer les fenêtres le temps de l’opération
 
  • Rester à l’intérieur des bâtiments ou des véhicules le temps de cette opération et jusqu’à 30 minutes après le passage du véhicule
 
  • Mettre à l’abri les animaux
 
  • Ne pas laisser du linge séché dehors
 
  • Rentrer les jouets des enfants
 
  • Ne pas consommer les fruits et légumes du jardin dans les 2 jours qui suivent le traitement et les rincer à l’eau avant consommation.

A lire aussi

Sur le même sujet

Escalade : des grimpeurs clermontois hissés par des champions

Les + Lus