Jean-Charles Colas-Roy, l'ingénieur a conquis la ceinture rouge de Grenoble

Publié le Mis à jour le
Écrit par JG

Elections après élections, la deuxième circonscription de l'Isère se choississait toujours un député communiste ou socialiste. Un cycle désormais terminé. Le nouvel élu est un Marcheur. Un chef d'entreprise spécialiste de l'efficacité énergétique. 

A 39 ans, il n'avait pour seule expérience en politique qu'un mandat de conseiller municipal d'opposition à Saint-Martin d'Hères, en Isère. Le voici désormais député de la deuxième circonscription de l'Isère, élu avec 73.55% des voix face au FN Alexis Jolly. Jean-Charles Colas-Roy, pour la République en Marche, est parvenu à conquérir ce fief historique de la gauche iséroise. D'abord communiste puis socialiste, ce territoire est désormais pleinement ancré dans la majorité présidentielle. 

Du Tennis au Padel


Co-créateur avec trois autres ingénieurs d'une entreprise spécialisée dans le conseil en efficacité énergétique, Jean-Charles Colas-Roy est donc un entrepreneur connu et reconnu sur la place grenobloise. L'homme, tout au long de la campagne, a misé sur son dynamisme pour faire la différence. 

Il faut dire que le nouveau député est également un sportif aguerri. Adepte du tennis depuis l'âge de 7 ans, Jean-Charles Colas-Roy a également participé, il y a quelques années, aux Championnats de France de Padel, un dérivé du tennis. Nul doute que sa capacité à renvoyer les balles plus vite que son ombre lui sera utile dans ses nouvelles fonctions à l'Assemblée nationale.