• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Jérémie Demange, un grenoblois sur l'Aquarius

Jérémie Demange a passé deux mois sur l'Aquarius. / © France 3 Alpes
Jérémie Demange a passé deux mois sur l'Aquarius. / © France 3 Alpes

Il se trouvait sur l'Aquarius au moment de la polémique dont a été l'objet le navire humanitaire. Jérémie Demange, 32 ans et grenoblois, est venu témoigner de son expérience sur le plateau de France 3 lundi 9 juillet.

Par Eddie Rabeyrin

Deux mois durant, le grenoblois Jérémie Demange a écumé les côtes lybiennes à bord de l'Aquarius, le navire humanitaire qui porte secours aux migrants en Méditerranée. Le trentenaire se trouvait donc aux premières loges quand, le mois dernier, le bateau s'est retrouvé au cœur d'un scandale européen.

Le 10 juin 2018, l'Italie avait refusé de laisser l'Aquarius entrer dans l'un de ses ports, ne voulant pas avoir à prendre en charge les quelque 700 migrants à son bord. La polémique avait rapidement enflé, jusqu'à créer une nouvelle crise politique européenne sur la question migratoire.

Jérémie Demange se rappelle la forte inquiétude dont avaient été pris les passagers du navire en apprenant qu'on ne leur permettait pas d'accoster: "Nous étions en face des côtes italiennes et quand on a dû leur dire qu'ils devaient encore attendre 4 jours. Ils s'imaginaient déjà qu'ils allaient retourner en Lybie. A ce moment-là, c'était la panique." 

Des jours d'incertitude et d'attente qui ont suivi, avant que l'Espagne se dévoue pour accueillir les migrants à Valence, Jérémie Demange a gardé des souvenirs marquants. "Il y avait des femmes qui allaitaient d'un côté et vomissaient de l'autre", se rappelle-t-il. Malgré tout ce qu'elles avaient déjà vécu, " on continuait à leur imposer des choses insupportables".
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

A l'EHPAD "vert" de Jasseron (Ain)

Les + Lus