Le maire de Grenoble Eric Piolle, maire d'Auvergne-Rhône-Alpes le plus influent sur twitter

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Gonon

Avec plus de 27 000 abonnés mais surtout de nombreuses réactions à chaque message, Eric Piolle serait le maire d'Auvergne-Rhône-Alpes le plus "influent" sur twitter. Un moyen d'être "près des gens" et de "tordre le cou directement à certaines rumeurs" selon le maire de Grenoble.

C'est le site internet Perception sociale avec son "baromètre ville", qui publie chaque jour le classement sur twitter. Celui des villes les plus actives et celui des maires les plus "influents". Selon ce baromètre, Eric Piolle se classerait régulièrement dans les 35 maires les plus influents de France sur twitter et il devance en tout cas tous les autres premiers magistrats d'Auvergne-Rhône-Alpes.





Mais que signifie être "influent" sur twitter ? Le site Perception sociale affirme mesurer "la qualité et la quantité des tweets émis". L'analyse est faite à partir du nombre de tweets mais aussi de "leur impact et (de) l'engagement obtenu". L'engagement "est une formule postanalytics complexe qui contemple les réactions obtenues par chaque tweets (likes, RT, etc) en les pondérant par le poids de ceux qui réagissent, cela ne se limite donc pas à additionner le nombre de réactions" explique encore Perception sociale. 





27 000 abonnés et 2 à 3 tweets par jour





En 5 ans de présence sur twitter, Eric Piolle a diffusé près de 4000 petits messages en 140 caractères (280 caractères autorisés depuis peu par twitter). Cela représente environ 2 à 3 tweets par jour. Côté abonnés, Eric Piolle peut se targuer d'un joli petit nombre de "followers" : plus de 27 000 au 15 novembre 2017. C'est beaucoup plus que ses "poursuivants" régionaux : David Kimelfeld, président de l'agglomération du Grand Lyon, deuxième du classement, ne revendique que 860 abonnés. Flavien Neuvy, maire de Cébazat en Auvergne, sur la 3ème marche du podium, en comptabilise près de 13 000.





Comme la plupart des politiques, le maire de Grenoble fait tweeter par ses collaborateurs plus qu'il ne tweete lui même. Alors que pense-t-il d'un Président américain qui publie parfois plusieurs messages par heure ? "Je ne sais pas où il trouve le temps"  s'interroge Eric Piolle. "Chez Trump, il y a une logique de commentateur qui est assez déroutante pour un politique, surtout pour un acteur majeur du monde" semble encore se désoler le maire de Grenoble.



L'un des derniers tweets d'Eric Piolle. Un soutien aux salariés du Greta mais aussi un tacle à la politique de Laurent Wauquiez.

##fr3r_https_disabled##

Tordre le cou aux fake news





Pourquoi tweeter ? Est-ce pour contourner les médias officiels ? Bien sûr, Eric Piolle affirme que non. "C'est d'abord un moyen différent d'être en contact avec les gens". Et puis c'est aussi "un moyen de tordre le cou aux fake news", ces fausses nouvelles qui pullulent sur les réseaux sociaux. "Et à Grenoble, on peut dire que c'est une vieille tradition"! 



Et les autres réseaux sociaux dans tout ça ? Eric Piolle n'est pas sur Instagram mais il a bien sa page facebook. Une page officielle en tant que maire sur laquelle on ne trouvera rien de privé. "Je ne mélange pas ma vie privée et ma vie publique" affirme-t-il. "Même mes enfants ne publient pas sous leur nom, pour ne pas qu'on puisse les rapprocher du maire de Grenoble".





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité