Malgré une baisse de la circulation, Grenoble reste la quatrième ville la plus embouteillée de France

Grenoble affiche une baisse de la circulation routière due notamment aux deux confinements, mais reste la quatrième ville la plus embouteillée de France en 2020. Les automobilistes ont perdu en moyenne 112 heures dans les bouchons l'année dernière.

Grenoble vue depuis la Bastille le 13 décembre 2016.
Grenoble vue depuis la Bastille le 13 décembre 2016. © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Grenoble figure toujours dans le haut du classement des villes les plus embouteillées de France en 2020. Elle reste au même rang que l'année précédente, à la 4e place de l'Index Traffic du fabricant de GPS TomTom. Au palmarès mondial, elle prend sept places pour se classer 92e. Paris, Marseille et Bordeaux sont respectivement les villes les plus touchées de France par les bouchons. Mais Grenoble est plus impactée que Nice (6e), Lyon (7e) ou encore Clermont-Ferrand (11e).

Toutes les villes du classement affichent une baisse du trafic routier entre 2019 et 2020 due aux confinements et mesures restrictives liées au Covid-19. Les données le montrent bien à Grenoble où le trafic a été très faible de mars à mai, ainsi que tout le mois de novembre. La capitale des Alpes affiche une baisse du trafic routier de 19% entre 2019 et 2020.

Mais l'été a été plus encombré sur les routes de la métropole iséroise, avec une hausse notable de la circulation en juillet et août. En moyenne, TomTom estime que les automobilistes grenoblois voient leur temps de parcours rallongé de 13 minutes le matin, lors des heures de pointe, sur un trajet de 30 minutes. Pour le soir, ce temps supplémentaire s'établit à 16 minutes. Et c'est le vendredi soir, entre 17 heures et 18 heures, que la circulation est la plus perturbée à Grenoble.

En tout, TomTom estime que les automobilistes circulant pendant les heures de pointe ont passé 112 heures dans les bouchons en 2020 - soit quatre jours et 7 heures -, contre 151 heures l'année précédente.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trafic routier économie transports travaux publics