Municipales à Grenoble : la distribution des bulletins de vote d'Alain Carignon retardée à cause de fautes d'orthographe

La profession de foi d'Alain Carignon, déclarée non conforme au code électoral, ne sera pas distribuée. / © PHILIPPE DESMAZES / AFP
La profession de foi d'Alain Carignon, déclarée non conforme au code électoral, ne sera pas distribuée. / © PHILIPPE DESMAZES / AFP

Deux fautes d'orthographe qui se sont glissées dans les bulletins de vote de la liste d'Alain Carignon, candidat aux élections municipales à Grenoble, ont retardé leur distribution. Ceux Bruno de Lescure, tête de liste "La commune est à nous !", ont également été retoqués.

Par M.D.

Un contretemps à cause de quelques fautes d'orthographe. Alain Carignon, tête de liste "La société civile avec les citoyens" aux élections municipales à Grenoble, a vu la distribution de ses bulletins de vote retardée. Ces derniers ont été jugés non conformes au code électoral par les magistrats délégués de la préfecture de l'Isère.

En cause, le nom de deux colistiers qui a été mal orthographié sur les bulletins, nous indique l'ancien maire de Grenoble, candidat sans étiquette aux élections des 15 et 22 mars. "Les bulletins de vote ont été refaits et seront bien distribués, il faut rassurer les électeurs", a commenté Alain Carignon, soulignant que "c'est un problème qui est arrivé à d'autres listes à Saint-Martin-d'Hères et Meylan".
 

Même chose pour Bruno de Lescure qui mène la liste "La commune est à nous !" dont les bulletins ont été déclarés non conformes au code électoral. "Par conséquent, la Ville de Grenoble a reçu instruction de ne pas (les) envoyer", indique la mairie dans un communiqué.

Contacté, Bruno de Lescure indique qu'ils ont été refusés vendredi car "il manquait les noms de cinq colistiers", parlant d'"erreur bête et méchante". Les bulletins ont donc été retransmis mercredi à la préfecture en vue de leur envoi, selon lui. Les bulletins de toutes les listes en présence seront également disponibles dans chaque bureau de vote à Grenoble les 15 et 22 mars pour le scrutin.

 

Sur le même sujet

Les + Lus