Neige en Isère : le préfet appelle les usagers de la route et de la montagne à la prudence

La neige sera au rendez-vous pour Noël en Isère, générant des conditions de circulation parfois difficile en montagne. Le préfet appelle les usagers de la route à la prudence et la ville de Grenoble conseille une "pratique responsable" des activités de montagne.

Des automobilistes sur la route entre Val d'Isère et Tignes le 22 décembre 2019.
Des automobilistes sur la route entre Val d'Isère et Tignes le 22 décembre 2019. © JEFF PACHOUD / AFP

Les conditions de circulation en montagne vont se corser avec l'arrivée de la neige. Des précipitations neigeuses sont annoncées par Météo France à compter du réveillon de Noël, jeudi 24 décembre, en Isère. Au vu des conditions annoncées, le préfet appelle les "usagers de la route et de la montagne" à la prudence pour les jours à venir.

La neige tombera dès 400 m d'altitude sur les massifs isérois dans la nuit de jeudi à vendredi, puis toute la journée de Noël. Il pourra même neiger localement en plaine. Et les températures vont brutalement baisser en cette fin de semaine.

A partir de samedi, "les chutes de neige seront accompagnées par des coups de vent et des températures négatives qui pourront créer des conditions de circulation difficiles avec des chaussées glissantes et des risques de congères sur les routes de montagne", prévient la préfecture de l'Isère dans un communiqué, appelant les usagers de la route à "limiter leurs déplacements" et à s'équiper de pneus neige dès 500 m d'altitude.

 

"Pratique responsable" des activités de montagne

Le préfet appelle également à la prudence dans la pratique d'activités de montagne, telles que la randonnée, "susceptible d'entraîner des accidents". Même message du côté de la ville de Grenoble. Son conseiller municipal délégué à la montagne, Claus Habfast, rappelle que "la circulation de la Covid-19 reste élevée en Isère" et les soignants "sont inquiets de tout ce qui pourrait aboutir à des hospitalisations dans un contexte de tension extrême".

Plusieurs communes ont pris des arrêtés interdisant de se rendre sur leur domaine skiable alors que les remontées mécaniques demeurent fermées. "Une pratique responsable et accompagnée des activités de montagne en cette période difficile sera la meilleure manière de concilier un effort de solidarité avec les soignant-es et de créer les conditions permettant la réouverture des remontées mécaniques début 2021", conclut M. Habfast.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
neige météo avalanche nature montagne