Olivier Véran en visite à Grenoble pour l’ouverture du "méga" vaccinodrome d’Alpexpo

Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran se rend en Isère, ce vendredi 9 avril. Il a visité le vaccinodrome d'Alpexpo, à Grenoble, à l'occasion de son inauguration. À l'ouverture, ce centre pourra vacciner jusqu'à 1000 personnes par jour.  

Olivier Véran en visite à Grenoble pour l'inauguration du vaccinodrome d'Alpexpo
Olivier Véran en visite à Grenoble pour l'inauguration du vaccinodrome d'Alpexpo © Frédéric Lefrançois - FTV

C'est au tour du ministre des Solidarités et de la Santé de se rendre en Isère, ce vendredi 9 avril. Oliver Véran était à Grenoble pour l'ouverture du vaccinodrome d'Alpexpo, quelques jours après la visite d'Emmanuel Macron, à Saint-Égrève.

Ce "méga" centre de vaccination, comme le présente la préfecture de l'Isère, pourra vacciner jusqu'à 1000 personnes par jour à son ouverture et ambitionne d'atteindre 3000 injections quotidiennes à terme.

© Frédéric Lefrançois - FTV.

L'ancien député de l'Isère, Olivier Véran était sur place à 13 heures pour une visite annoncée comme "assez rapide". Elle s'est ouverte par une rencontre avec le personnel soignant du CHU de Grenoble mobilisé dans la campagne de vaccination, et des sapeurs-pompiers du SDIS 38 aussi présents pour apporter une aide logistique.

Aux côtés du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, le ministre a également prévu d'échanger avec les personnes vaccinées. 

Simplifier la campagne de vaccination 

Au cours de sa visite, Olivier Véran a évoqué vouloir rendre "interchangeables" les vaccins à ARN messager, Pfizer et Moderna.  

"Les scientifiques commencent à nous dire qu'ils sont interchangeables", a-t-il déclaré en échangeant avec des professionnels de santé. 

"Ils sont en train de nous dire que si l'on fait l'un ou l'autre en première ou deuxième injection, c'est la même mécanique", a poursuivi le ministre, arguant que cela "simplifierait" l'organisation de la vaccination.

Dans le même temps, l'Organisation mondiale de la Santé, a assuré qu'elle ne disposait pas de données adéquates sur l'interchangeabilité des vaccins et que ses experts ne la recommandaient pas à ce stade.

"Vous savez, il y a des fois où l'on suit l'OMS et où l'on nous reproche de la suivre, des fois où l'on ne la suit pas tout à fait et où l'on nous reproche de ne pas la suivre tout à fait...", a éludé Olivier Véran.

 

© Frédéric Lefrançois - FTV

Depuis les débuts de la campagne de vaccination en janvier dernier en Isère, dix-huit centres ont été ouverts dans le département.

Le centre de vaccination Alpexpo, au sud de Grenoble, est pour l'instant le plus important de ceux ouverts par la Région.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société