Olivier Véran, remplacé par Prisca Thevenot au poste de porte-parole, quitte le gouvernement

Olivier Véran, remplacé par Priscat Thévenot au poste de porte-parole, ne fait plus partie du gouvernement, a annoncé Alexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée, ce jeudi 11 janvier à l'occasion d'un remaniement, deux jours après la nomination de Gabriel Attal en tant que Premier ministre.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Olivier Véran n’est plus porte-parole du gouvernement, a annoncé Alexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée, ce jeudi 11 janvier. L'Isérois a été remplacé par Prisca Thevenot, qui était jusqu’alors secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et du Service National Universel (SNU) auprès du ministère de l’Éducation. Déjà en juillet dernier, lors du dernier remaniement, le nom de cette dernière circulait pour lui succéder.

L’annonce est arrivée deux jours après la nomination de Gabriel Attal en tant que Premier ministre. Les tractations ont donc eu raison d’une figure importante du gouvernement depuis sa nomination au poste de ministre de la Santé en février 2020. 

Il était membre du gouvernement depuis 2020

En 2022, il avait été réélu député dans la 1ère circonscription de l'Isère. Jusqu’à ce jour, c’est sa suppléante, Servane Hugues, qui siégeait à l'Assemblée nationale à la place du ministre. Il pourrait retrouver sa place : "Depuis la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008, les députés nommés membres du Gouvernement peuvent, à l’expiration d’un délai d’un mois suivant la cessation de leurs fonctions ministérielles, retrouver leur siège de député", est-il indiqué sur le site de l’Assemblée nationale, selon l’article 25 de la Constitution et l’article L.O. 176 du code électoral.

Olivier Véran a également exercé en tant que neurologue au CHU Grenoble-Alpes avant sa nomination au ministère de la Santé en février 2020, alors que débutait la pandémie de Covid-19. Il a tenu ce poste jusqu’en mai 2022, avant de devenir porte-parole du gouvernement et ministre délégué chargé du Renouveau démocratique. Le Grenoblois de 43 ans, anciennement encarté au Parti Socialiste (PS), s'est rangé au côté d'Emmanuel Macron dès sa première campagne présidentielle en 2017.