Plus de 500m3 de roches s'écroulent sur la Via Ferrata de la Bastille à Grenoble

Des équipes cynophiles ont effectué des recherches / © Damien Borrelly . France 3 Alpes
Des équipes cynophiles ont effectué des recherches / © Damien Borrelly . France 3 Alpes

La faille est impressionnante. Ce sont près de 500 m3 de roches qui se sont détachés brusquement de la falaise de calcaire pour s'abattre sur le tracé de la via ferrata de la Bastille ce 8 mai, dans la matinée. Personne n'a été heureusement blessé. La via ferrata a été fermée en urgence.

Par Isabelle Guyader

Plusieurs équipes cynophiles ont aussitôt procédé à des recherches minutieuses afin de s'assurer que personne ne se trouvait sur le site au moment de l'éboulement et serait coincé sous la roche.

Aucun blessé n'est heureusement à déplorer alors que ce circuit est très populaire et très fréquenté, d'autant plus un jour férié.

Recherches sur le circuit de la via ferrata
Des équipes spécialisées ont effectué des recherches avec leurs chiens

© Damien Borelly
© Damien Borelly

La police municipale a bouclé les accès et la via ferrata est interdite par arrêté, jusqu'à nouvel ordre.  Elle ne risque pas de rouvrir de sitôt.
© Damien Borelly
© Damien Borelly


En fin d'après-midi, les équipes spécialisées de RTM (Restauration des Terrains en Montagne) étaient encore sur place pour évaluer la situation.
Eboulement à la Bastille
Plus de 500 m3 de roches se sont écroulées


"C'est un dalle calcaire de près de 500 m3 qui s'est détachée, presque d'un seul tenant" explique Mathieu Schmitt, géologue ingénieur d'RTM : " avec l'érosion, les circulations d'eau, et sans aucun doute après le très violent orage qui s'est abattu hier soir sur Grenoble, elle a fini par casser mais devait être particulièrement instable depuis un certain temps".

Demain, les géologues vont approfondir leur expertise : une autre grosse dalle, au-dessus menace. Difficile pour l'instant de savoir s'il faudra la dynamiter pour la faire tomber, ou la consolider.

Les explications de Mathieu Schmitt, géologue ingénieur d'RTM. Interview Damien Borelly

A lire aussi

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus