• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Projet MarchAlp : à Grenoble, un historien-chercheur se prépare à franchir les Alpes en armure, comme François Ier

Projet MarchAlp : les deux instigateurs, le champion de cyclisme paralympique Patrick Ceria et l’historien enseignant-chercheur Stéphane Gal / © X.Schmitt/France 3 Alpes
Projet MarchAlp : les deux instigateurs, le champion de cyclisme paralympique Patrick Ceria et l’historien enseignant-chercheur Stéphane Gal / © X.Schmitt/France 3 Alpes

Le 6 juillet, Stéphane Gal, historien-chercheur à l'Université de Grenoble, franchira le col de Mary dans les Alpes de Haute-Provence. En armure de chevalier, comme l'ont fait François Ier et Bayard en 1515 pour rejoindre Marignan en Italie. Une recherche appliquée en "archéologie expérimentale".  

Par Jean-Christophe Pain

17 mai 2019/séance d’échauffement en extérieur et de préparation du crowdfunding avec le sportif, l'historien et le mécène Cameron O’Reilly (Bayard Capital) / © megapixailes.com
17 mai 2019/séance d’échauffement en extérieur et de préparation du crowdfunding avec le sportif, l'historien et le mécène Cameron O’Reilly (Bayard Capital) / © megapixailes.com

Le projet MarchAlp (Marche armée dans les Alpes) part d’un événement historique qui s’est déroulé durant l’été 1515, prélude à la fameuse victoire de Marignan en Italie actuelle.

Cet évènement, c'est le franchissement, en armure, par le roi François Ier accompagné de milliers d’hommes, chevaux et canons, des cols alpins de Vars (2108 mètres entre les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute-Provence) et de Larche (1991 mètres entre France et Italie).

Des éclaireurs, guidés par le chevalier Bayard, noble dauphinois, et le maréchal de la Palice, sont quant à eux passés par un autre col, probablement le col de Mary (2641 mètres entre France et Italie). Il s’agit, pour l’époque, d’une performance logistique, physique et morale extraordinaire, que l’on compare à celle d’Hannibal.
 


Plus de 500 ans après ce tour de force, Stéphane Gal et son équipe veulent reconstituer la traversée pour mieux en mesurer la véritable performance, compte tenu des équipements du XVIème siècle.


Une recherche insolite mais très sérieuse



Le projet MarchAlp relève de "l'archéologie expérimentale à visée éthologique et historique", explique Stéphane Gal qui veut "vivre l'histoire pour mieux la comprendre". Et notamment étudier la relation de l'homme à la montagne. 

Le chercheur ajoute : "Avant l’alpinisme proprement dit et les loisirs de pleine nature, ce furent très souvent des hommes de guerre, du fait de leur nombre et du matériel qu’ils transportaient, qui eurent à vaincre la pente et à faire preuve d’efforts inouïs face à la verticalité. Sans leur audace et les innovations qu’ils surent mettre en œuvre, la montagne que nous connaissons aujourd’hui ne serait pas tout à fait la même".

 
Les deux instigateurs du projet : le champion de cyclisme paralympique Patrick Ceria et l’historien enseignant chercheur Stéphane Gal / © X. Schmitt/France 3 Alpes
Les deux instigateurs du projet : le champion de cyclisme paralympique Patrick Ceria et l’historien enseignant chercheur Stéphane Gal / © X. Schmitt/France 3 Alpes
 

Une expérience humaine et technologique


MarchAlp réunit des scientifiques, des sportifs, des militaires et autres passionnés. Ainsi qu'un médecin du sport.

Quatre armures ont été réalisées par le batteur d'armures Georges Jolliot. Elle pèsent chacune une trentaine de kilos. Ce matériel a été testé autour de Grenoble en laboratoire biomécanique par le Gipsa-lab et l'INRIA Rhône-Alpes.
 
22 mai 2019/UFR de Biologie de l’UGA : batterie de tests physiologiques avec Patrice Flore (HP2), qui visent à mesurer les échanges gazeux, et de tests biomécaniques avec Violaine Cahouët et Franck Quaine. / © megapixailes.com
22 mai 2019/UFR de Biologie de l’UGA : batterie de tests physiologiques avec Patrice Flore (HP2), qui visent à mesurer les échanges gazeux, et de tests biomécaniques avec Violaine Cahouët et Franck Quaine. / © megapixailes.com
 

Une aventure à portée du grand public


Le 7 juillet à Maljasset en Ubaye, des animations seront organisées pour le grand public. Au programme des conférences et démonstrations. 

Un documentaire de 52 minutes retracera cette expérience scientifique et humaine. Il s'intitulera "Des chevaliers dans la montagne".

 

Projet March'alp.
Reportage : Xavier Schmitt - Gilles Ragris Intervenants : Stéphane Gal, enseignant chercheur en histoire UGA/CNRS - Patrick Céria, ancien champion paralympique de cyclisme.

Sur le même sujet

Le domaine Dupoizat candidat du Loto du patrimoine

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer