Série de viols et d'agressions sexuelles à Grenoble : une information judiciaire ouverte, l'"homme à la trottinette" activement recherché

Une information judiciaire a été ouverte ce vendredi par le parquet de Grenoble dans l'enquête sur la série de viols et d'agressions sexuelles commises dans l'agglomération. Le suspect, qui repère ses victimes avant de les agresser, monté sur une trottinette noire, est toujours recherché.

La traque se poursuit pour identifier "l'homme à la trottinette", soupçonné d'une série de viols et d'agressions sexuelles dans la région de Grenoble. Une information judiciaire a été ouverte vendredi 29 mars, a annoncé le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant.

L'enquête, confiée au Service local de police judiciaire, se déroulera désormais sous la direction d'un juge d'instruction, saisi de sept affaires sur les neuf initialement identifiées.

Les sept cas retenus concernent deux viols commis à Grenoble et Saint-Martin-d’Hères les 11 et 16 mars, une tentative de viol commise à Grenoble le 16 mars, une agression sexuelle et des violences avec arme commises sur la même commune le 17 février, une tentative d’extorsion survenue à Saint-Martin-le-Vinoux le 8 février et des violences commises à Grenoble le même jour.

"Deux faits précédemment évoqués ont été écartés par le parquet et les enquêteurs, les investigations effectuées ne permettant plus de les retenir à l’encontre du mis en cause", précise le procureur.

"Plusieurs dizaines de témoignages"

Les victimes présumées, des jeunes femme de 20 à 27 ans, ont émis des signalements concordants, décrivant un "agresseur, seul, vêtu de noir, monté sur une trottinette noire", selon le procureur. L'auteur "repère ses victimes et les suit avant de les agresser."

L'individu suspecté est un "homme de 20 ans, de type européen, sans accent, d’environ 1m70 et de corpulence normale voire légèrement replet, yeux marrons, teint pâle et cheveux plutôt roux."

Le suspect est toujours recherché par les policiers grenoblois pour une série d'agressions à caractère sexuelles et de viols. La diffusion de son signalement a permis aux policiers "de recueillir plusieurs dizaines de témoignages" qui sont actuellement traités, fait savoir M. Vaillant.

"Je peux vous assurer que les policiers travaillent d'arrache-pied sur ce dossier. (...) Il y a un très gros travail qui est fait", assurait le procureur de la République de Grenoble ce jeudi sur le plateau de France 3 Alpes.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité