Trafic de drogue : à Grenoble, on lui proposait un travail de guetteur "pour 100 euros par jour"

Deux jeunes hommes, dont un mineur âgé de 16 ans, ont été interpellés à Grenoble dans le quartier de l'Alma, jeudi 22 juillet.
Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Anne Hédiard / France 3 Alpes

Une opération anti-drogue a permis l'interpellation de deux individus, jeudi 22 juillet, dans le quartier de l'Alma, indique le parquet de Grenoble. L'un d'eux, âgé de 16 ans, a tenté de se cacher sur le toit d'un immeuble.

C'est lors d'une patrouille, rue Très Cloître, dans le quartier de l'Alma, à Grenoble, que les policiers de la BAC (Brigade anti-criminalité) et du Groupe de sécurité de proximité (GSP) ont identifié un "guetteur". En le suivant, ils sont tombés sur "un autre individu avec un sac cabas à la main s’enfermer précipitamment dans un appartement", détaille Eric Vaillant, le procureur de Grenoble. Agé de 16 ans, le mineur est déjà connu de la justice.

Les policiers ont alors pénétré dans l'appartement et c'est sur le toit, "où il cherchait à se cacher après être passé par un velux", que le jeune homme a été retrouvé. Dans l'appartement, les forces de l'ordre ont mis la main sur des stupéfiants, dont un kilo de résine et un peu plus de 100 grammes de cocaïne. Un autre sac contenant des stupéfiants et de l'argent a également été retrouvé sous la fenêtre de l'appartement. 

Le "guetteur" a également été interpellé. Il 21 ans et il est originaire de vichy, "où il aurait rencontré en prison un grenoblois lui ayant proposé du « travail » à l’Alma pour 100 € par jour", détaille le parquet. C'est lui qui était en charge, dans le hall de l’immeuble, de diriger les clients vers le vendeur mineur situé dans les étages. Au moment de son interpellation, il aurait jeté un pieu de bois sur les policiers de la BAC.

Déféré vendredi 23 juillet devant le juge des enfants, le mineur a été placé en détention provisoire. Il devrait être jugé dans les prochains mois, précise Eric Vaillant. Le majeur, qui devra répondre notamment de violence aggravée, devrait être jugé en comparution immédiate lundi 26 juillet. Il a lui aussi été placé en détention provisoire.

A Grenoble, le quartier de l'Alma est connu pour être un important point de trafic de stupéfiants. Les interpellations se sont multipliées ces derniers mois.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers