En Isère, traverser la Dent de Crolles en spéléo !

Savez-vous qu'il est possible de traverser la Dent de Crolles, de part en part... en spéléo ? A condition d'être en bonne condition physique, et en engageant un guide. Il est très facile de se perdre dans les entrailles de la Dent.

Par Jean-Christophe Pain

Vue de la vallée, la Dent de Crolles, 2062 mètres d'altitude, semble un donjon inébranlable qui veille crânement sur tout le Grésivaudan.

En réalité, c'est un gruyère géant, sillonné de dizaines de kilomètres de galeries souterraines creusées par l'eau depuis des millions d'années. 

Un véritable dédale qui n'est pas encore complètement exploré.

Pourtant, Dans les années 30-40, deux alpinistes, Pierre Chevalier et Fernand Petzl, s'aventurent dans les boyaux les plus étroits pour cartographier ce réseau, longtemps considéré comme le "plus grand gouffre du monde".
 
© B.Lismonde "La Dent de Crolles et son réseau souterrain"
© B.Lismonde "La Dent de Crolles et son réseau souterrain"


Une jeune étudiante, Annette Bouchacourt, les accompagne. Elle prépare sa thèse en géographie. Particulièrement agile, elle donnera son nom à plusieurs passages délicats du parcours, et même à la grotte d'arrivée.

Aujourd'hui encore, on entre dans le labyrinthe de la Dent par le trou du Glaz, côté Chartreuse, au-dessus du col du Coq, et on en ressort par la grotte Annette, côté Grésivaudan, en pleine falaise, au-dessus du plateau des Petites Roches, commune de Saint-Pancrace.

 
La carte du réseau tel qu'il est connu à ce jour. Nombreuses zones blanches encore vierges. En orange à droite notre parcours Glaz-Annette.
La carte du réseau tel qu'il est connu à ce jour. Nombreuses zones blanches encore vierges. En orange à droite notre parcours Glaz-Annette.


Ce parcours "classique", trou du Glaz-grotte d'Annette, ne se déroule que sur trois petits kilomètres. Mais il faut au minimum 7 heures pour les parcourir ! C'est dire si la progression n'est pas vraiment continue. Les obstacles sont nombreux et variés.

 
L'un des nombreux puits à descendre en rappel
L'un des nombreux puits à descendre en rappel


Il faut descendre en rappel dans plusieurs puits. Ramper, se contorsionner pour franchir de nombreuses étroitures. Et faire quelques pas d'escalade sur des roches humides, donc glissantes.

Il faut donc absolument recourir aux services d'un guide spéléo diplômé d'état. Pour éviter de vous perdre d'abord, ensuite pour vous aider à progresser dans les passages difficiles.

 


Une bonne condition physique est chaudement recommandée. Agilité et souplesse en particulier.

Nous avons été guidés dans ce périple par Cyrille Mathon, qui connaît bien le réseau souterrain de la Dent de Crolles. 

 
Traverser la Dent de Crolles en spéléo !
Intervenant : Cyrille Mathon, guide spéléo diplômé d'Etat Equipe : JC Pain, D. Bourget, E. Achard


Merci à lui, et aussi à Hélène, Cédric, Alexis et Christophe, qui se sont prêtés au jeu de notre caméra. 

 
Tout le groupe au sortir de la traversée. Après 10 heures sous terre, pour cause de prises de vue. Fourbus, boueux... mais heureux ! / © C. Mathon
Tout le groupe au sortir de la traversée. Après 10 heures sous terre, pour cause de prises de vue. Fourbus, boueux... mais heureux ! / © C. Mathon

























 

Sur le même sujet

Les + Lus