Une torche des Jeux Olympiques de Grenoble 1968 adjugée à 90 000 euros en Bretagne

Ce samedi 27 février, une torche officielle des Xème Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble 1968 a été vendue aux enchères à Vannes, en Bretagne. L’objet de collection a été adjugé à 90 000 euros.

Le commissaire priseur de la maison Ruellan avec la torche de 1968.
Le commissaire priseur de la maison Ruellan avec la torche de 1968. © Maison Ruellan

La torche, estimée entre 30 000 et 50 000 euros, a rapidement trouvé preneur. En tôle cuivrée garnie d’une prise en feutrine rouge, le flambeau orné des trois insignes officiels des Jeux était le lot n°1 d’une vente aux enchères organisée par la maison Ruellan à Vannes, en Bretagne.

Cette torche en cuivre a été fabriquée en seulement 33 exemplaires par la Société Technique d’Equipement et de Fournitures Industrielles (STEFI).
Cette torche en cuivre a été fabriquée en seulement 33 exemplaires par la Société Technique d’Equipement et de Fournitures Industrielles (STEFI). © Maison de ventes aux enchères Ruellan

Cet objet de collection a été exhibé lors des Jeux Olympiques de Grenoble en 1968. Inspirée de l’antiquité, la torche a été fabriquée en 33 exemplaires par la Société Technique d’Equipement et de Fournitures Industrielles (STEFI). "Objet emblématique du relais, la torche est traditionnellement utilisée pour transmettre la flamme d’un relayeur à l’autre, précise l’hôtel des ventes sur son site internet. Chaque édition des Jeux donne lieu à la création d’une torche au design unique dû à l’imagination de ces concepteurs".

L'un des exemplaires de la torche olympique lors de la cérémonie d'ouverture des JO d'hiver en 1968.
L'un des exemplaires de la torche olympique lors de la cérémonie d'ouverture des JO d'hiver en 1968. © INA Sports

L’exemplaire mis en vente à Vannes appartenait au petit-fils d’un des membres du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques, ayant organisé les JO d’hiver de Grenoble en 1968. L’acheteur, dont l’identité est inconnue, a enchérit à distance et a dépensé 90 000 euros pour acquérir ce bien.

Cette belle transaction n’est toutefois pas une surprise pour l’organisateur de la vente : "Les torches des Jeux Olympiques sont rares sur le marché et constituent à ce titre des pièces de collection de grande valeur dont les prix ont pu atteindre des sommes dépassant les 150 000 euros".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport