VIDEO. Climat. Aurélien Barrau, l'astrophysicien de Grenoble qui n'a “plus peur de parler de la fin du monde”

Le chercheur Aurélien Barrau / © France Info.
Le chercheur Aurélien Barrau / © France Info.

Il est à l'origine de l'appel lancé par 200 personnalités pour sauver la planète. L'astrophysicien grenoblois Aurélien Barrau appelle à un changement radical de nos habitudes de consommation. Il n'hésite pas à parler de "fin du monde" si rien ne change.

Par Yann Gonon

D'Isabelle Adjani à Elsa Zylberstein, en passant par l'astrophysicien Aurélien Barrau, ils sont 200 à avoir signé un appel à "sauver la planète" dans le journal Le Monde, le 3 septembre 2018. Pour le chercheur grenoblois, "c'est tout l'écosystème mondial qui est en train de mourir".

Avec l'actrice Juliette Binoche, Aurélien Barrau est à l'origine de l'appel lancé quelques jours après la démission de Nicolas Hulot. Un appel auquel ont répondu 200 personnalités du monde des sciences et de la culture et qualifié de "plus grand défi de l'histoire de l'humanité". Un véritable "cri" pour sauver la planète.

Pour l'astrophysicien, chercheur à l'université de Grenoble, "on est en train de laisser à nos enfants un monde qui ne sera plus vivable". Pour lui, "au rythme actuel, dans 200 ans, il n'y aura plus rien" et "on ne peut pas ne pas considérer cette question comme étant la plus importante de l'histoire de l'humanité".

Interrogé dans l'émission de France 5 "C dans l'Air", Aurélien Barrau enfonce le clou : "nous sommes en train de mettre en oeuvre le crash du système Planète Terre".

Résolument pessimiste le chercheur ? Sans doute même s'il veut croire un sursaut possible : "je ne sais pas si nous saurons relever ce défi mais nous serions encore plus coupables de ne pas le tenter". Il appelle à un changement radical dans nos modes de vie et souhaite que les politiques "interviennent pour nous limiter". Et de conclure : "Aujourd'hui, un Président, un Premier ministre qui ne joue pas ce rôle ne sert à rien".

France info a repris les principales idées défendues par Aurélien Barrau sur France 5.
 

Aurélien Barrau était intervenu lors du "Climax Festival". Crédit : RevueFarOuest.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gérard Collomb sur la candidature à la Métropole de David Kimelfeld

Les + Lus