VIDÉO. "Plus que de la couleur, je parle de lumière" : qui est Yann Legendre, graphiste plus connu aux Etats-Unis qu'en France ?

L'œuvre de Yann Legendre, illustrateur français reconnu à l'international, s'expose au Pont-de-Claix, en Isère, jusqu'au 20 avril. Une plongée dans son univers foisonnant, éclatant de couleurs.

Plus connu aux Etats-Unis qu'en France, Yann Legendre fait partie des grands noms de l'illustration. Le graphiste aux multiples récompenses a travaillé pour la presse internationale, l'édition ou encore le cinéma. Un univers singulier qu'il cultive depuis l'enfance.

"Mon père était designer et architecte donc, avec mon petit frère, on a toujours dessiné, peint, tout ça avec beaucoup de musique, beaucoup de joie, se rappelle l'auteur, crayon en main. Et plus tard, je me suis plutôt dirigé vers les arts graphiques."

Graphique, cinématographique, éclatant de couleurs, Vega (Albin Michel, 2022) est la dernière œuvre de Yann Legendre. La bande dessinée d'anticipation écrite par Serge Lehman se déroule à la fin du XXIe siècle, une ère où l'unité et les limites du genre humain sont en jeu.

"Vega commence en 2060. On prédit l'extinction des orangs-outans et l'héroïne du livre, Ann Vega, a pour mission d'aller sauver la dernière femelle orang-outan pour l'exfiltrer vers une arche spatiale dans laquelle elle pourra être en sécurité de tous les prédateurs humains sur Terre", raconte le graphiste.

durée de la vidéo : 00h02mn29s
L'œuvre de Yann Legendre, illustrateur français reconnu à l'international, s'expose au Pont-de-Claix, en Isère, jusqu'au 20 avril. ©France 3 Alpes

Du dessin de presse à Star Wars

Plonger dans l'univers de Yann Legendre, c'est s'immerger dans la création foisonnante d'un designer français à la curiosité insatiable. Illustrateur de couvertures d'ouvrages, dessinateur de presse pour Le Monde, Libération et de nombreux magazines américains, il a aussi donné un coup de jeune aux contes de Grimm.

"A l'époque, j'avais une adoration pour les illustrateurs russes du XVIIIe et du XIXe siècle. Ils avaient une manière de composer les images qui me rappelait les comics américains, avec des images très immersives pour le lecteur", sourit-il.

Longtemps installé à Chicago, Yann Legendre s'est nourri de pop culture. En 2017, il a réalisé un rêve de gamin, une commande de George Lucas : créer 25 illustrations pour célébrer les 40 ans de Star Wars. Mais sa plus grande fierté reste sans doute Vega. Pour les décors de sa BD, riches en couleurs, il s'est inspiré du maître de la lumière, l'artiste James Turrell.

"Plus que de la couleur, je parle de lumière. On a des grandes irradiances de couleurs qui viennent donner un ton complètement différent à la scène, que ce soit sur des grands paysages ou sur des scènes dans lesquelles la couleur a une fonction, la lumière a une fonction. Ici, on est à Chicago après une attaque terroriste. La pollution qui émane de cette attaque, je l'ai traitée en rose", décrit l'illustrateur devant une large affiche reproduisant une planche de la BD.

Passionnant voyage dans l'œuvre de cet artiste injustement méconnu en France, "Les cosmographies de Yann Legendre" s'exposent aux Moulins de Villancourt, au Pont-de-Claix (Isère), jusqu'au 20 avril.