• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Voiron (Isère) : onze personnes interpellées après le démantèlement d'un trafic de drogue

La police enquête depuis neuf mois sur cet important trafic de drogue en Isère. Photo d'illustration. / © Guillaume Bonnefont / MAXPPP
La police enquête depuis neuf mois sur cet important trafic de drogue en Isère. Photo d'illustration. / © Guillaume Bonnefont / MAXPPP

Plus de 1 kg de drogue, une vingtaine de milliers d'euros et une arme ont été saisis au domicile de onze dealers présumés à Voiron (Isère), lundi 17 juin. Les suspects, soupçonnés d'être liés à un vaste trafic de drogue, sont toujours entendus en garde à vue.

Par M.D.

Onze personnes sont actuellement entendues en garde à vue depuis leur arrestation, lundi 17 juin à Voiron. Les suspects sont soupçonnés d'être impliqués dans un vaste trafic de stupéfiants en Isère, dans le secteur de Voiron. Ils ont pu être appréhendés dans le cadre d'une opération de police, en début de semaine, mobilisant les policiers de Voiron assistés d'enquêteurs de la Sûreté départementale 38, de la Compagnie départementale d'intervention et de quatre équipes cynophiles.

Les onze personnes ont été interpellées dans le quartier Brunetière à Voiron mais également à Renage et à Saint-Etienne-de-Crossey. Et la perquisition de leur domicile a permis aux enquêteurs de mettre la main sur 1,5 kg de résine de cannabis, 150 g d'herbe de cannabis, 100 grammes de cocaïne, 25 000 euros en petites coupures et un pistolet automatique. Leurs véhicules ont également été saisis.

L'enquête a débuté en septembre 2018, sur un point de deal du quartier Brunetière. Et neuf mois plus tard les surveillances physiques et techniques des enquêteurs "ont permis d'établir la réalité du trafic et de positionner les différents protagonistes", indique le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant.
 
Les gardes à vue des onze suspects se poursuivent actuellement sous le contrôle du magistrat instructeur qui décidera dans les prochaines heures des défèrements et mises en examen.

 

Sur le même sujet

Agression du maire de Saint-Alban-les-Eaux lors de la fête du 15 Août

Les + Lus